AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 12:27




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...



Il ne bougeait pas, ne voulant pas aggraver sa situation et surtout celle du pied de son camarade. De plus, il n'avait jamais été aussi rouge qu'en ce moment-là, donc c'était l'opportunité de reprendre une certaine contenance avant que ce dernier ne le pose enfin. En tout cas, si Yukihiko cherchait à le déstabiliser avec des gestes étranges, ben c'était réussi. Car ça n'arrivait pas bien souvent à Noctis que les gens l'approchent ainsi. Il avait donc fait en sorte de s'accrocher au rouquin en évitant au maximum de mettre tout son poids et bien qu'au début il n'avait pas vraiment su où mettre ses bras. Il avait vite opté pour les accrocher autour du roux histoire d'avoir une certaine prise et de ne pas glisser. Une chose était sur, il se vengerait, car pourquoi l'avoir pris sur son dos ? Il pouvait se débrouiller... Bien que sur le principe, c'était plutôt sympa de la part de son camarade.

Noctis lui fit remarqué qu'il se plantait de direction et ce dernier ne releva pas sa réflexion, reprenant simplement le bon chemin. Le Brun soupira avant de se taire, qu'aurait-il pu ajouter ? Leurs marche fut tranquille et lente, ce qui prouvait que l'idiot maladroit sans orientation avait bel et bien mal à son pied. Les dortoirs atteints, on lui fit enfin l'honneur de le poser au sol et souffla, heureux de ne pas avoir à traverser le lieu sur le dos de quelqu'un. C'était suffisamment gênant ainsi. Passant la main dans ces cheveux, hésitant entre rire ou soupirer blasé que son camarade ne sache pas où se trouve sa chambre. Il opta pour un sourire amusé et fit signe qu'il savait, prenant la direction de cette dernière en lisant les numéros de chambre avec attention. S’arrêtant devant l'une d'entre elle, il s'effaça pour laisser passer le rouquin qui l'invita à entrer. Puisqu'il l'invitait si gentiment, pourquoi pas. De plus, il voulait vraiment voir à quoi ressembler le pied de l'imbécile blessé. Attrapant la serviette en vol, il se retint une nouvelle fois de rire. Le roux trempait tout ce qui l'entouré, bien qu'il n'était pas mal dans son genre.

Faut te sentir obliger d'inonder toute la chambre... Et c'est qui qui t'as appris à te sécher aussi négligemment ?


Noctis haussa les épaules, clairement amusé, avant de se retourner avec la serviette, séchant ses cheveux. Il n'avait pas particulièrement envie d'être davantage embarrassé par une chose aussi ridicule que de voir son camarade se changeait. Serviette sur la tête, il ébouriffa un peu plus ses cheveux, avant de jeter un œil au rouquin qui avait pour idée de mouiller à présent son lit. Il n'était pas croyable... Se coucher ? C'est ça. Aurait-il oublié que Noctis avait l'intention de s'occuper de son pied ? Arquant un sourcil, une expression quelque peu sarcastique sur le visage, il répondit avec humour.

Et c'est l'idiot blessé qui me dit ça ? Je ne sais pas combien de fois, il faudra que je te le dise, mais je vais bien. Toi, par contre, non.


Il désigna son pied, sérieux avant de s'approcher, ne laissant pas le temps au roux de réagir. S'agenouillant, il enleva la chaussette et grimaça en voyant les orteils de celui-ci... Il devait douiller un peu l'étudiant quand même. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était essayé d'appliquer comme il pouvait un gel froid. Noctis ajouta, un peu ennuyé.

Je vais aller chercher de quoi atténuer la douleur, si t'es d'accord.


Bien qu'il lui laisse le choix, en fin de compte, peu importer sa réponse, car il irait cherché quand même de quoi s'en occuper. Noctis attendit tout de même une quelconque réponse, histoire d'être fixé. Allait-il faire l'effort de lui laisser s'en occuper ou allait-il encore répliquer un truc absurde ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 13:51



Rendez- vous forcé au clair de lune


J’essuyais mes cheveux pensivement, observant Noctis avant de soupirer, il allait encore dire quelque chose comme quoi il allait bien non ? Je regardais le passage que j’avais emprunté, c’est vrai que si je continuais ainsi, j’allais transformer la pièce en petite piscine… J’allais devoir faire le ménage après…

- Et c'est l'idiot blessé qui me dit ça ? Je ne sais pas combien de fois, il faudra que je te le dise, mais je vais bien. Toi, par contre, non.

Je soupirais, j’allais me reconvertir en voyant… Et l’idiot blessé allait très bien, j’avais du mal à croire qu’un pied pouvait le perturber autant. Surtout qu’a part atténuer la douleur, on pouvait pas vraiment faire quoique ce soit à part attendre que ça se répare tout seul… ça allait être long… au moins je pourrais sécher les cours.
Venant vers moi, il s’agenouilla de nouveau avant d’enlever ma pauvre chaussette trempé. Oh…mes orteils étaient violet, jolie couleur… même s’ils n’étaient pas sensé avoir cette tête là au départ. D’ailleurs Noctis aussi avait fait une grimace, bon, on y pouvait rien… à part qu’il laisse mon pied reposer en paix.

- Je vais aller chercher de quoi atténuer la douleur, si t'es d'accord.

Bien sûr, j’étais d’accord et j’allais tranquillement attendre qu’il revienne me soigner avec un air guilleret et tout ravi… Je crois que l’eau froide l’avait vraiment rendu malade.

- Je te laisse faire…

J’attendis qu’il se relève avant de le saisir par le bras. Le tirant vers moi, je l’allongeais à travers du lit avant de me maintenir au dessus de lui, comme quelques heures auparavant. Plongeant mon regard dans le siens, je restais silencieux un moment. Mince… j’allais encore plus le mouiller…
Abandonnant ma serviette sur sa tête, je me relever avant de lui tourner le dos. Une chose rassurante, je savais au moins où se trouvait la salle de bain.

- Sèche- toi et dors, idiot. Pour la douleur, l’eau froide était très bien.

Oui, j’avais pas plongé dans l’eau la première fois pour rien. Je faisais des choses étranges parfois mais il y avait des limites. Me rendant à la salle de bain, je récupérais une bandage ainsi que des ciseaux avant de m’asseoir sur le lit en face de lui. Positionnant mon pied sur ma jambe, je le regardais avec attention. Bon… quelques uns allaient devoir être redressé avant si je ne voulais pas qu’ils se réparent tordu…
Posant le matériel à côté, je fermais mon autre œil, soufflant pour me donner du courage et sur tout pour contrôler ma douleur. Ouvrant mon œil émeraude, je pris mes orteils entre mes deux mains avant de les redressais dans un « crac » d’un seul coup. Me mordant la lèvre, je me laissais tomber en travers du lit, posant mon pied par terre.

- Comment des orteils aussi petit peuvent-ils faire aussi mal ? C’est contre nature…

Et j’allais sûrement me faire copieusement gronder aussi… Quelle mauvaise soirée, j’aurais dû rester coucher et allais lui parler demain. Je croisais mon réveil du regard, deux heures du matin… on était déjà demain… qui allait dormir en cours et ce prendre deux heures de colle ? Pas besoin de chercher bien loin semblait- il…



© modifié de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 17:04




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...


Comment cet idiot pouvait-il se permettre de dire que tout allé bien ? C'était se foutre du monde ! Ces orteils étaient tout violet et certains avaient une forme... que l'on pouvait qualifier d'étrange. Noctis soupira près à aller chercher de quoi apaiser la douleur du rouquin. Non, mais quelle idée de s’exploser le pied tout seul... La réponse étonna le Brun qui hocha la tête se releva rapidement pour aller chercher dans sa chambre ce qu'il fallait.

Mais, sans comprendre véritablement ce qu'il se passait, Noctis se retrouva sur le lit, le roux au-dessus de lui. Rougissant à vue d’œil, il reçut au passage quelques gouttes d'eau. Qu'est-ce qui lui arrivé encore ? Son regard ancré dans celui de son interlocuteur, pas un mot ne fut échangé avant que le rouquin s'écarte, lui ordonnant de se sécher et de dormir. Tandis que lui, se dirigeait dans sa la salle de bain. Se redressant, le visage toujours rouge, il mit sa serviette sur son visage. C'était quoi son problème à Yukihiko ? S’essuyant de nouveau les cheveux, il observa sa chemise et soupira. La garder ou la retirer ? Elle était trempée et il n'avait pas l'intention d'attraper un quelconque rhume. Voyant revenir le roux, il se leva du lit, le laissant et entreprit d'enlever sa chemise. Chacun son tour. Seul soucis, il n'en avait pas d'autre. Noctis entendit le bruit significatif du craquement d'un os et se retournant il vit le roux à moitié allongé. Il en tenait une couche quand même. Et après il disait du Chasseur ?

Se penchant sur Yukihiko, il esquissa un sourire amusé, le regard toujours un peu inquiet.

T'es dérangé de faire ça toi moi-même... Évidemment que ça fait mal. Baka...


S'écartant, il s'assit sur le lit à côté du rouquin. C'est vrai qu'il commençait à fatiguer, mais ce n'était pas grave. Il n'aurait qu'à sécher la matinée pour dormir à l'infirmerie. Déboutonna les derniers boutons, il enleva sa chemise légèrement mouillé grâce à l'idiot roux. Ne regardant pas ce dernier, il demanda presque aimable.

T'aurais pas une chemise ou un truc à me prêtait le temps qu'elle sèche ? Y en pas pour longtemps, mais j'ai pas envie d'attraper froid...


Surtout que son bandage au bras était légèrement humide. Ça, c'était pas super super. En plus, il avait chaud, alors qu'il était censé faire plutôt froid.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 18:25



Rendez- vous forcé au clair de lune


J’observais le plafond… blanc… et inintéressant par ailleurs, essayant de penser à autre chose qu’a ma douleur au pied. Fermant les yeux un moment, je les rouvris en sentant une présence, mon regard croisant le visage de Noctis qui semblait plutôt s’amuser. Quelle personne cruelle il faisait…

- T'es dérangé de faire ça toi moi-même... Évidemment que ça fait mal. Baka...

Et il me traité d’idiot en plus… Je devrais vraiment trouver un moyen pour qu’il arrête de dire cela… Il fini par s’asseoir à côté de moi tandis que je faisais de même, prenant bien soin de regarder devant moi alors qu’il enlevé sa chemise pour une obscure raison. J’aurais à la limite compris si c’était une fille mais il ne l’était pas… je crois… J’eus un léger sourire, des fois je pourrais en doutais. Je baissais la tête, imaginant le violet coup qu’il m’aurait certainement filé s’il m’avait entendu.

- T'aurais pas une chemise ou un truc à me prêtait le temps qu'elle sèche ? Y en pas pour longtemps, mais j'ai pas envie d'attraper froid.

Me levant, je fouillé dans mon armoire, lui filant la première chemise d’uniforme qui me tombais sous la main ainsi qu’un pantalon. Que je lui lançais également. En prenant un pour moi, je me dirigeais vers la salle de bain. Non pas que j’étais pudique mais j’allais en profiter pour prendre quelques analgésiques.

- Tu peux refaire tes bandages seul ? Les tiens doit être humide alors utilise les bandes sur le lit. Cris au secoure si t’as besoin d’aide.

Fermant la porte derrière moi, je changeais donc de pantalon, jetant celui plus qu’humide dans le panier à linge. Ouvrant la boite à pharmacie, j’avaler directement deux anti- douleurs, râlant un peu car je connaissais ma faible résistance à ces derniers. J’allais sûrement m’endormir comme une masse après… dans le meilleur des cas.
Sortant de la salle d’eau, je virais également les draps de sur mon lit dans la mesure où je les avaient mouillé et les jetaient dans un coin de la pièce, je les rangerais plus tard… En sortant d’autre de l’armoire, mes mouvements se firent plus lent alors que je refaisais le lit, commençant à ne pas être aux mieux de ma forme.

- C’est pire que d’être saoul…

Oui, maintenant que je pouvais faire la comparaison…
Finissant de faire mon lit, je m’affalais sur l’autre, juste à côté de Noctis avant de le tirer contre moi, le prenant en mode « nounours en peluche ».

- Fatigué… toi aussi donc dors.

La lumière était encore allumé… tant pis…
Cachant mon visage dans son dos, je fermais les yeux, respirant calmement tout en essayant de trouver le sommeil. C’était pas gagné… Les analgésiques avaient tendance à me faire un peu délirer, me fatiguer et pourtant m’empêcher de dormir véritablement, un vrai cauchemar en résumé. Enfin, je pouvais toujours essayer…



© modifié de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 19:39




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...


Il attrapa la chemise que venait de lui balancer le rouquin et observa la longueur soupirant. C'était un peu grand, mais ça ferait l'affaire. Quand au pantalon, c'était bien gentil, mais il n'était pas particulièrement trempé. Après tout, Noctis n'avait pas fait trempette dans la fontaine. Bien qu'il venait de comprendre qu'il avait fait exprès de tomber dans celle-ci, le froid aidant la douleur à s’atténuer. Mais, y avait des limites à la bêtise. Entre mettre un glaçon et plonger dans une fontaine en pleine nuit, il y avait une certaine différence. Il le vit se lever et soupira, ennuyé lorsqu'il entendit sa remarque. Criait au secours ? C'est ça. A moins d'être en danger de mort, il ne le ferait jamais. Quand il hurlait, c'était généralement sous le coup de la colère, non parce qu'il quémandait l'aide de d'Artagnan et autres mousquetaires, car il était difficulté. Lui faisant signe qu'il pouvait bien aller faire ce qu'il lui plaisait dans la salle de bain, il remercia tout de même pour les bandages en hochant la tête. Signe de compréhension. D'ailleurs, qu'il aille un moment dans la salle de bain lui permettrait de faire le point sur l'attitude idiote qu'il avait, lorsque l'autre baka de roux faisait des choses étranges à son égards.

Défaisant le bandage, il soupira en voyant la blessure. Il se vengerait de l'autre fou c'était certain. Attrapant le nouveaux bandage, il entreprit avec une attention particulière à le refaire. La chose faites, Noctis se leva du lit, laissant le roux s'occupait de ce dernier et enfila la chemise. Boutonnant cette dernière en essayant de ne pas être maladroit. Il n'était pas resté assez longtemps dans la salle de bain, c'était dommage. Au moins, il avait mis sa gène sur le compte de la fatigue et la surprise. Il entendit Yukihiko, ne comprenant pas pourquoi de tels mots étaient prononcés. Haussant les épaules, il ne chercha pas vraiment à savoir le pourquoi du comment bien qu'il ne put s’empêcher un commentaire.

Tu as déjà testé donc ?


Noctis en avait profité pour s'allonger sur le second lit. Tant-pis, il allait dormir ici ce soir. Il n'avait pas le courage de rentrer dans sa propre chambre et puis il risquait de réveiller Akira, chose qu'il ne souhaitait pas faire. Surprenant le Brun, le rouquin s'affala à ses côtés et il se retrouva contre ce dernier. Il sentait le visage de Yukihiko dans son dos. C'était étrange comme sensation, mais surtout inattendu. Tous les moments se superposaient et il s’empêcha de finir cramoisi. Comment voulait-il qu'il dormir ainsi ? Il le prenait pour quoi ?

Yukihiko... tu sais que la lumière est allumée ? Et... que tu m'prends pour ton oreiller ? Sans vouloir te vexer, tu agis étrangement...


Il se retint d'ajouter encore. Une chose était sur, il commençait à avoir chaud avec ces conneries. N'y tenait plus, il se retourna vers le rouquin et le fixa. Ils étaient quand même... vachement proche ! Au moins, il avait toujours les yeux fermé. N'y tenant plus, il posa sa main sur le front du roux, vérifiant si effectivement, il n'était pas malade. Mais il ne semblait pas avoir de fièvre. Alors que lui arrivait-il ? Il avait la tête d'un oreiller ou ... d'une peluche ? Ce n'était pas drôle et franchement embarrassant. Son corps réagissait de lui-même alors qu'il cherchait à comprendre le pourquoi de tout ça.

J'vais aller éteindre la lumière et j'te laisse dormir sur ce lit, sinon t'auras pas assez de place.


Bien q'il devait bien avouer qu'il se sentait plutôt bien et c'était justement ça le problème ! Se redressant, véritablement pivoine, il se détacha des bras de Yukihiko, cherchant à ne pas le déranger au cas où il dormirait déjà. En tout cas, lui, il n'était pas près de dormir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 20:21



Rendez- vous forcé au clair de lune


Je respirais calmement… une odeur que je connaissais pas et qui embrumé un peu mon esprit. L’odeur de Noctis… mais il fallait dire que les médicaments n’aidaient pas vraiment, voilà pourquoi je n’en prenais jamais d’habitude, ces merdes agissaient beaucoup trop vite… Hum… j’aimais bien son odeur… Je rougis légèrement, j’avais vraiment l’impression de passer pour une pucelle… demain matin j’allais devoir vérifier si j’étais bien un mec, on ne savait jamais…
Je soupirais légèrement, même comme ça, je ne pouvais pas dormir… Au moins j’étais calme, c’était déjà ça.. Mais je doutais que la peluche désigné reste tranquille ou alors cela voulait dire que demain il ferait dix mètres de neige… Mais ce serait bien qu’il reste comme ça… Pourquoi ? Je ne savais pas, j’avais envie c’est tout. J’avais des envies et des réactions étranges d’ailleurs depuis que je l’avais rencontré.

- Yukihiko... tu sais que la lumière est allumée ? Et... que tu m'prends pour ton oreiller ? Sans vouloir te vexer, tu agis étrangement...

La lumière… Ouais, ben elle n’avait qu’a s’éteindre toute seule, pas envie de me lever… Étrangement…. Je soupirais.

- Ouais… Je sais…

Même si les peluche ne bougeait pas en temps normal. Mais c’était un débat que je n’avait pas envie de soutenir pour le moment. J’avais juste envie de rester au calme… Et qu’il reste avec moi aussi… Pour je ne savais qu’elle raison mais c’était comme ça, c’est tout…
D’ailleurs Noctis bougea mais je gardais les yeux fermés. De toute manière c’était trop dur de n’ouvrir qu’un seul œil… Enfin j’avais l’habitude mais là j’avais décrété que ce serait trop dur… Et les deux yeux aussi tant qu’a faire… Je sentis une main sur mon front et soupirais. Je lui avait pourtant répétais que ce n’était pas de l’eau glacé qui allait me rendre malade…

- J'vais aller éteindre la lumière et j'te laisse dormir sur ce lit, sinon t'auras pas assez de place.

Râler ou ne pas râler ? Telle était la question… Finalement Noctis se levant et je le laissas faire, mes bras retombant mollement sur le matelas. Vilain…
Je sentis la pièce se faire soudainement plus sombre et je soupirais, il avait éteint la lumière… C’était ce qu’il avait dit aussi… Je me redressais, les yeux toujours fermés.

- J’ai jamais dit que j’étais normal me semble t-il… Et avec les anti- douleurs c’est pires…Et tu bouge trop pour être un oreiller…. T’es une peluche…

Ouvrant les yeux je contemplais Noctis un moment avant de soupirer.

- Et puis… Je me sens bien avec toi et je ne sais pas pourquoi…. Donc ça m’énerve un peu… Au fait… tu sens bon….

Hum… Depuis quand je disais ce que je pensais à voix haute ….?

- Ne fait pas attention, je pensais à voix haute… effet secondaire….

J’ébouriffais mes cheveux, un peu rouge, avant de me laisser tomber en arrière, observant le plafond d’un ar fatigué. Pourquoi je n’arrivais pas à dormir ce jour justement….



© modifié de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 21:04




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...


Il savait que la lumière était allumé c'était un bon début. Mais Noctis savait surtout qu'il avait chaud et réagissait bizarrement avec toute ses conneries. Il avait eu cette envie étrange de rester dans cette position à dormir au côté du rouquin. Il ressemblait à un enfant. Ou réagissait comme une fille au choix. Et ça, c'était tout bonnement pas croyable. Il s'était levé, doucement, ne souhaitant pas déranger le rouquin qui apparemment ne dormait pas. Sans bruit, il s'était rendu près de l'interrupteur, éteignant cette lumière. Dans un sens, il apprécia l'obscurité. Cette dernière cachait toute réaction étrange de sa part, c'était un excellent point. Mais de l'autre côté, il se sentait encore plus mal à l'aise. Se dirigea vers l'autre lit, il se retourna, restant debout à fixer son camarade qui venait de se rassoir. Pourquoi ô grand pourquoi il n'avait qu'une seule envie ? Celle de retourner s'allonger à côté de cet idiot.

Passant sa main dans ces cheveux dans un geste lasse, il souffla. Il n'avait sincèrement pas envie d'aller s'allonger dans des draps froid alors qu'à présent il savait Yukihiko bien plus agréable qu'une couverture ? Noctis devenait fou et à l'inverse du roux, il n'avait pris aucun bain de minuit dans une fontaine. Il avait donc toute sa tête c'était certain. Entendant les nouvelles paroles de son camarade, il soupira. Une peluche donc ? En quoi ressemblait-il à une peluche ? Il était têtu, buté et sauvage. Il n'avait rien de mignon comme une peluche pouvait l'être. Vraiment bizarre comme réflexion.  

Je n'ai rien d'une peluche...


Entre deux phrases, il n'avait pas pu s’empêcher de lui faire remarquer que ces mots n'avaient aucun sens. Son regard se fixa dans celui du rouquin. Lorsqu'il entendit, il mit ses mains devant son visage. Que cherchait-il à faire ? Ne voyait-il pas l'état dans lequel était Noctis ? Il voulait qu'il fasse une connerie à son tour. Le Brun hésitait, vacillait entre embarras et colère. Il l'était contre lui-même, mais aussi un brin contre le roux. Ce n'était pas drôle, il n'était absolument plus maitre de son corps. Il réagissait comme une... une... Il ne préférait même pas penser le mot. Et Tsurugi qui lui disait d'oublier, qu'il n'avait fait que pensé à voix haute. Cela signifiait que ce genre de pensée traversé son esprit. C'était trop. Tant-pis pour le roux. C'était de sa faute.

Tu cherches à faire quoi Yukihiko ? Effet secondaire ou pas... ça n'a pas d'importance... Pourquoi est-ce que j'me sens bien, moi aussi avec toi ?


Noctis fixa intensément son camarade. Tant-pis... Avançant décidé vers lui, il se mit au-dessus de lui, déterminé à mettre fin à cette connerie. Son visage n'était pas décidé à retrouver une couleur normal et ces pensées étaient totalement embrumées.

Tu m'as fais quoi au juste ? Est-ce que tu te rends compte qu'à cause de toi, j'me sens bizarre ? ...


Il soupira, se laissant retomber sur le côté et s’asseyant à côté de Yukihiko. Il fixait ses genoux, bien trop gêné. Au moins, le rouquin savait ce qu'il pensait. Il le faisait réagir étrangement et c'était dû à ce qu'il lui avait fait. De simples gestes, un baiser sans importance, il avait ébouriffé ces cheveux. C'était ridicule. Non, Noctis était ridicule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mar 1 Oct - 21:36



Rendez- vous forcé au clair de lune


Un… deux… trois…. Quatre…. Je soupirais, non seulement c’était chiant mais en plus ça ne marchait jamais de compter les moutons pour s’endormir. Je n’avais pas entendu Noctis s’allonger non plus… Allait- il s’enfuir ? S’il le fallait il allait partir et lui en vouloir pour ce qu’il avait dit. Je serrais les poings, cela ne me plaisait pas… En plus s’il partait il ne pourrait pas le rattraper et encore moins le retrouver avec son sens de l’orientation minable… Il fallait que je trouve un moyen pour qu’il reste… Mais ses maudit médocs m’enlevaient tellement de force que j’en avait actuellement autant qu’un chamallow su un feu de bois…

- Tu cherches à faire quoi Yukihiko ? Effet secondaire ou pas... ça n'a pas d'importance... Pourquoi est-ce que j'me sens bien, moi aussi avec toi ?

J’écarquillais les yeux, les gardant rivés sur le plafond. Il… se sentais bien avec moi aussi… Je me détendis, mes mains ce relâchant. J’étais… heureux d’entendre cela… pourquoi j’étais si heureux tout à coup ? Cela m’échappais totalement… Je soupirais. Je tenterais de comprendre de…. Plus tard dans la journée.
J’observais soudainement son visage au dessus de miens, surpris mais faisant un léger sourire, il devait être aussi rouge que moi… Il faisait si chaud que cela dans cette pièce ?

- Tu m'as fais quoi au juste ? Est-ce que tu te rends compte qu'à cause de toi, j'me sens bizarre ? ...

Eh… c’est moi qui avait posé cette question en premier, c’était donc à moi d’avoir une réponse d’abord… Tricheur…
Le Gardien soupira avant de s’asseoir sur le bord du lit et je me redressais un peu pour mieux le voir…. En pleine contemplation de genoux… Peut- être c’était -il découvert une passion secrète. Baillant, je me mis dans le bon sens du lit, le tirant par le bras pour qu’il s’allonge à côté de moi. Encore une fois, je caché mon visage au niveau de ses omoplates fermant les yeux.

- J’ai rien fait… Et je te ferais remarquer que c’est ta faute, c’est toi qu’as commencé…

Oui, si Noctis ne lui avait jamais couru après ce jour là, ils ne seraient pas dans cette situation. Quoique s’il ne se serait pas perdu et trompais de classe cela ne serait pas arrivé non plus… Le hasard faisait les choses étrangement… Mais je ne croyais pas vraiment au hasard.

- Et puis j’ai posé la question en premier Noctis…

Je lâchais toutefois Noctis, gardant mon visage contre son front. S’il voulait partir, je n’allais pas le retenir non plus… Mais s’il partais, j’avais l’impression que je me méfierais des gens dès à présent… déjà que je ne leur faisais pas confiance… d’ailleurs, pourquoi lui avais- je fais confiance aussi facilement ? Parce que nos caractère étaient semblable ? Sans doute… Mais aussi parce que Noctis était incroyablement gentil sous ses airs de rebelle têtu… trop gentil même ce qui faisait que je m’inquiétais pour lui à présent.

- Pardon si je t’ai embarrassé ou t’ai fait quelque chose qui… t’as fait peur ou autre… Je… c’est étrange, je ne veux simplement pas que tu me déteste. Alors je m’excuse… Je ne cherche rien à faire… Je n’ai rien prémédité non plus. Si tu apprécie ma présence… Je suis heureux c’est tout et j’apprécie la tienne, même si je comprend pas.

Je soupirais, refusant de bouger le moindre muscle. Je devait être tout rouge et j’avais chaud…. Certainement les effets secondaire des médicaments non ? Je ne voyais pas d’autres explications logiques.

- Tu… devrais essayer de dormir un peu… il est déjà plus de trois heures du mat’ et je m’en voudrais si tu prend des heures de retenues par ma faute.

Moi je m’en foutais car je pouvais toujours dormir tranquille après, mais lui non, car s’il prenait des heures de retenues en plus de travailler comme gardien la nuit, il ne pourrait pas beaucoup se reposer par la suite. Ce boulot était vraiment pénible… Comment le directeur pouvait- il leur faire faire des choses aussi inconsciente ? Ce foutait- il de leur santé ?!



© modifié de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mer 2 Oct - 12:22




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...


Il avait dit ce qu'il en pensait et maintenant préférait contempler ses genoux, c'était, disons relaxant. Ou du moins, ainsi il n'avait pas à regardé Yukihiko. Ils semblaient tout deux le même état et il l'avait remarqué lorsqu'il avait scruté le visage du garçon il y a quelques secondes. Son visage avait des teintes aussi similaire que le siens. C'était rassurant en quelques sortes. Il se sentit tirer en arrière et n'offrit aucun résistance. A quoi bon ? Et de toute manière, il n'avait pas envie d'aller autre part qu'à côté du rouquin en ce moment. La fatigue accumulée avait vraiment des effets néfastes. Noctis s'allongea de nouveau au côté du roux et leurs position furent identique à celle d'avant. Le Brun souriait, il se sentait bien à cette place, c'était vraiment bizarre.

L'écoutant, le Gardien soupira doucement, il n'avait pas tord. Il était le seul responsable de toutes ces... ces péripéties qui les avaient entrainés tous les deux à cette situation. Fermant les yeux, il apprécia le bref silence avant de sourire. C'est vrai qu'il avait posé la question avant, mais sur le coup il n'y avait pas réfléchi, bien trop concentré sur lui-même.

T'as pas tord... Désolé.


Noctis sentit la prise sur lui se relâchait. Le rouquin lui laissait la possibilité de s'échapper donc ? Seul soucis : il n'en avait pas envie. Il ferait le point sur ce qu'il se passait dans sa tête plus tard, pour l'instant, il allait pour une fois, se laisser aller. Il voulait rester contre cet idiot de roux, qui se cachait derrière un masque d'abruti fini, et qui pourtant derrière, cachait un caractère bien défini. Il était certain d'une chose, il préférait l'étudiant au visage ennuyeux qui faisait des choses étranges, mais qui était véritablement sympathique, voir gentil à ses yeux. Peu importe ce qu'il en disait, le rouquin s'était inquiété pour lui et était près à mettre sa vie en danger. Il était fou, mais attentionné. Et pourtant, ce n'était pas la première chose à laquelle on pensait. Comme quoi, il ne fallait vraiment pas s’arrêter sur les premières impressions et aux apparences. En plus, il s'excusait. Comment lui en vouloir ?

Rouvrant ses paupières, il se retourna, un léger sourire aux lèvres. Il passa ses bras autour de l'étudiant avant de poser à son tour, sa tête contre le torse de ce dernier. C'était incroyable. Il se sentait bien et était heureux. L'écoutant, il s'imagina déjà la journée du lendemain. Dormir, les colles qu'il sécherait avant d'aller faire son ennuyeux travail de gardien.

C'est pas grave. J'accumule déjà les heures de sommeil en retard. Un peu plus. Un peu moins. Toi, par contre... dors, t'en as autant besoin que moi.


Refermant les yeux, il essaya de se laisser attraper par Morphée, mais ce n'était pas gagné d'avance. Avec un amusement cachant son embarras, il vint pincer doucement l'oreille du rouquin.

Tu n'as pas t’excuser... c'est surtout contre moi que je devrais être énervé, je réagis bizarrement... Et je n'ai pas envie de te détester ou que ce soit l'inverse. Tant que tu vas bien. J'me fiche bien du reste...


Oui c'était aussi simple que ça. Tant que Yukihiko ne se mettait pas en danger et qu'il allait mieux, il ne s’inquiéterait plus inutilement. Ce fut sur ces belles paroles qu'il se rapprocha du rouquin et laissa le sommeil venir l'attraper doucement. Il somnolait plus qu'autre chose, mais ce n'était pas grave, c'était mieux que rien.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mer 2 Oct - 13:21



Rendez- vous forcé au clair de lune


Je soupirais légèrement, combien de fois devais- je lui dire qu’il n’avais pas à s’excuser ? Vraiment, Noctis était têtu, c’était indéniable. Enfin, j’avais dit que je ne lancerais pas de débat ce… matin en fait. J’avais juste envie d’essayer de dormir un peu… et de sécher les cours beaucoup.
Noctis se retourna et je rougis un peu plus quand nous nous retrouvions face à face. Je le sentis placer ses bras autour de mon cou avant qu’il ne cache son visage contre moi. Je souris légèrement, j’étais content qu’i ne veuille pas partir… Aussi, je passais doucement mes bras autour de ses épaules, refermant les yeux sans dormir, prêt à l’écouter.

- C'est pas grave. J'accumule déjà les heures de sommeil en retard. Un peu plus. Un peu moins. Toi, par contre... dors, t'en as autant besoin que moi.

Je soupirais, je n’allais pas discuter ce point là, par contre le concernant, ce n’était pas une raison. Peut- être devrais- je l’attacher au lit dans la journée de demain…
Je sentis quelque chose pincer mon oreille et rougis quand je compris qu’il s’agissait de Noctis. Je n’allait rien dire alors que j’avais fait pire… d’ailleurs j’allais faire comme je faisais jusqu’à présent, continuer à m’appliquer à ne pas penser à cela.

- Tu n'as pas t’excuser... c'est surtout contre moi que je devrais être énervé, je réagis bizarrement... Et je n'ai pas envie de te détester ou que ce soit l'inverse. Tant que tu vas bien. J'me fiche bien du reste...

Je souris. Tout allait bien alors… Nous étions dans le même cas...

- Bonne nuit…

J’avais murmuré, gardant les yeux fermés pour laisser le sommeil venir à mon tour…
Quand je rouvris les yeux, le soleil avait commencé à percé depuis un moment aussi je refermais bien vite mon œil droit. Sentant quelque chose entre mes bras, je souris en remarquant Noctis qui dormait toujours. J’étais rassuré qu’il ait enfin réussit à dormir… Baillant doucement, je laissais mon œil dériver sur le réveil avant d’écarquillais les yeux de surprise. Dix heures du matin… On avait séché les cours sans le vouloir… Noctis risquais d’être en colère de bon matin… Je ne voulais pas vraiment voir ça, surtout que c’était ma faute.
Me levant en faisant le moins de bruit possible, je filais dans la salle de bain avec des vêtements de rechange, prenant des vêtements commun cette fois car je ne comptais pas aller en cours.

- A plus tard… Murmurais- je.

Prenant mes deux katana camouflé dans un étuis de guitare, je sortis de la chambre le plus silencieusement possible. Boitant légèrement, il me fallu quelques minutes pour me rappeler de la veille alors que j’arpentais les couloirs. Mettant une main sur ma bouche, je rougis… Mauvais signe…
Râlant un peu, je me dirigeais vers les grilles du lycée, restant comme un con devant pendant quelques minutes. J’avais trouvé le chemin du premier coup cette fois… Ben ça alors… Aurais- je développé un sens de l’orientation pendant la nuit ? Hum… J’optais plus pour un coup de chance toutefois…



© modifié de Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   Mer 2 Oct - 20:55




« Rendez- vous forcé au clair de lune »

...


Il sentit Yukihiko refermer ses bras sur lui et il sourit. Il entendit les mots murmurer et réaffirma sa prise autour du cou du rouquin, se calant plus confortablement contre ce dernier. Noctis était surpris. Le sommeil venait rapidement, l'embarquant dans un doux rêve tendre. Il chuchota les mêmes mots à son compagnon de repos, lui priant de faire une bonne nuit et se laissa glisser dans un profond sommeil. La chaleur du rouquin se propageait dans son corps et cela faisait des années qu'il n'avait pas aussi bien dormi. Il se sentait bien et étonnement en sécurité. Il avait l'impression de revenir des années en arrière. Le Brun souhaita ne pas se réveiller pendant un moment. Mais comme tout bon moment, il y a une fin.

Le Gardien remua dans son sommeil. Il avait soudain froid et il replia ses jambes contre son torse tandis qu'il grognait. Sa bouillotte venait de partir, il en était certain. C'était pas cool de partir comme ça en le laissant tout seul. Bougeant une nouvelle fois, le Brun s'étira dans un soupir mécontent. Il n'avait pas envie d'ouvrir les yeux, mais il le fallait pourtant. Ouvrant alors un œil, la première chose qu'il vit, ou plutôt ne vit pas fut le rouquin. L'imbécile était parti sans le réveiller ?! Ça c'était pas sympa. La deuxième chose que vit son unique oeil ouvert fut l'heure et d'ailleurs cela le fit se relevé brusquement. C'était quoi ce bordel ?! Au moins, ça avait le mérite de l'avoir obligé à ouvrir les deux yeux. Avec un nouveau soupir à fendre l'âme il se laissa retomber comme une masse sur le lit. Il allait se faire engueuler... encore... c'était chiant. Carrément barbant même. Loupait les cours ne le gênait pas en soi, mais il allait accumuler plusieurs colles là. Au final, il n'avait qu'à les sécher aussi, non ?

Sur ses bonnes pensées, il décida de retourner dans sa chambre pour se changer. Il était déçu sans savoir pourquoi. Yukihiko était parti sans le réveiller. Il n'appréciait pas ça. Se trainant dans les couloirs, il fit attention à ne croiser personne et se faufila dans sa chambre, prenant directement la direction de la douche. Laissant l'eau coulait, il décida quand même d'aller en cours l'après-midi avec pour excuse sa blessure qui l'avait fait souffrir toute la nuit. Sa passerait sans doute. Que ferait-il ensuite ? Ses pensées se posèrent directement sur un certain rouquin et il rougit. Il était quoi ? Il s'était quoi amouraché de cet étudiant ? Il vacilla sous de telles pensées et s'aspergea d'eau froid. Franchement, c'était pas drôle… S'habillant négligemment, il attrapa ses armes et partit directement manger. La journée s'avérait longue et vu qu'il avait envie de voir le rouquin, il ne se priverait pas. Il avait toujours l'excuse de ce matin. Pourquoi ne pas l'avoir réveillé ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suite : Rendez- vous forcé au clair de lune (with Yukihiko) Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pique-nique au clair de lune [Livre 1 - Terminé]
» Rendez vous au clair de lune. [ITADE NIGHT HANAKO]
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Rendez-vous : tout mettre au clair [Livre 1 - Terminé]
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Allons jouer :: Corbeille :: RP Terminés-
Sauter vers: