AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Dim 26 Mai - 18:40

La nuit battait son plein. Au coeur de l'académie des dizaines de vampires rodaient dans les couleurs sous les yeux acérés des gardiens guettant le moindre faux pas d'un de ces êtres irréels. La fin des cours ne tarderaient pas à pointer le bout de son nez, mais un élève était déjà dehors. Il était un exemple, mais pourtant n'en donner pas l'air. Sous air de mystère, une solitude omniprésente que ces camarades ne pouvaient combler. Camarade ? Le mot exact et juste serait pion ou encore sous-fifre. Mais l'homme préférait les traiter comme son égal et leurs laisser le choix quand il le pouvait.

Brillant de mille feux, l'ombre de l'astre nocturne se reflétait dans ces pupilles d'or, parsemant ces cheveux nuit de reflets argentés. Un soupir, lasse d'attendre il ne savait quoi, le vampire avançait gracieusement et sans bruit, telle une ombre à travers cette forêt. Feuilles, arbustes, branches et morceaux de bois jonchant le sol semblaient ne pas pouvoir craquer sous ces pas. Surréaliste et pourtant vrai. Que faisait-il dehors ? Ou plutôt que cherchait-il ? Rien en particulier sauf le silence d'une nuit de pleine lune sous des étoiles douces et brillantes. Ces fines lèvres s'étirèrent doucement, ressemblant à un de ces rares sourires qu'il n'offrait gracieusement au gens que lorsqu'il se laissait aller. Gabriel appréciait ces moments de grâce ou il n'était plus que lui-même et que son esprit vagabonder vers cette autre époque ou il pourchassait cet homme. A présent, il ne pouvait plus le faire aussi ouvertement et en accord avec son égal Kazuki Akeran, il était venu ici. Dans cette académie où humain, hunter et vampires se côtoyaient, sans savoir véritablement à qui ils avaient à faire pour les mortels. Le sang pur ne savait si l'idéal qu'avait côtoyé Kaneme Kuran, sa jeune soeur et fiancé, ainsi que l'ancien directeur pouvait être un jour accomplit. Mais sans espoir, les chemins n'avancent pas et ne s'entrecroisent pas. Il avait donc décidé de se laisser prendre au jeux de cette paix douteuse aux allures d'épée de Damoclès. Seul lui, chef de dortoir et son ami sang pur sous-chef, pouvaient contrôler ces assoiffés de sang humains. Certes ils n'étaient pas tous ainsi, ils y avait l'équipe le suivant de près ainsi que celle de son ami sang pur. Mais pour les autres, cela demandait du travail. Plus d'une fois certains avaient failli franchir l'interdit. Bien évidemment, ils étaient réprimandés et en cas de besoin, ils les punissaient sévèrement, mais tout cela était fatiguant.

Un bruit sourd au loin fit tiqué le vampire, qui se retourna dans un mouvement rapide infime… Un des chargées de discipline devait être dans le coin. Il souffla et repris tranquillement son chemin. Il ne craignait pas ces humains, mais s'en méfier suffisamment pour ne pas leur faire confiance. Bien qu'il savait pouvoir compter sur eux si besoin était. Ces pas le menèrent tout droit vers la fontaine d'où il apprécia le spectacle. L'eau au reflet d'argent semblait se fondre avec les cieux. La nuit était fraiche comme il les aimait. Quant à la légère brise caressant sa peau pâle et venant se glisser jusqu'à ces narine faisait frémir son sang. Des milliers d'odeurs venaient se répondre dans son corps et certaines étaient appétissantes. Mais comme d'habitude, il ne ferait rien. Quelqu'un dehors, marchant dans la ville saignait et semblait poursuivis. Mais là n'était pas son problème, car il savait que si monstre de level E il y avait, Hunter à sa poursuite se trouvait.

— Recherches-tu quelques chose, gardienne ?

Gabriel ne s'était pas retourné, mais cette odeur, il la connaissait et la reconnaissait aisément car tous les jours elle venait se frotter à son nez. La fameuse chargée de discipline que beaucoup redouter. Aussi loin que ces souvenirs remontent depuis son arrivé, il ne se souvenait pas d'avoir de réelles conversations avec elle. Mais ce n'était pas important. Sa voix avait sonné étonnement clair et les intonations montrer un profond désintéressement. Mais s'il pouvait l'aider, il le ferait. De toute manière, c'était aussi un de ces devoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Lun 27 Mai - 10:06

La rentrée des classes avaient eue lieu pour moi il n'y que très peu de temps, car avant je n'étais jamais allé à l'école, suivant les cours à la maison sans que je ne comprenne vraiment pourquoi. Mon frère disait que c'était pour me protéger, mais moi je n'en pouvais plus d'être à moitié prisonnière, ne sortant que très rarement.

Mais quel bonheur au final le marché que m'avais fait le chef de la Guilde, Kaien Cross en échange de ma possibilité de devenir hunter.Je m'étais assez bien intégrer dans ma classe, mais j'avais tellement l'habitude de la solitude, que je restais distante avec les autres membres de la Day Class.

Bref, je n'aimais pas vraiment parler de moi et de se que je faisais la journée, trouvant cela plus qu'ennuyeux à souhait, préférant largement la compagnie de la nuit et des étoiles, si bien que certain de ma classe ce demandais pourquoi je ne faisais pas partie de la Night Class, j'ai aussi pâle qu'eux, ce qui en mon fond intérieur me faisais plus que rire, car franchement, qu'est ce que je ferais au milieu des vampires?

En tout cas, comme chaque soir, je faisais ma ronde dans l'académie de mon coté, pendant que mon vis à vis faisais la sienne de l'autre coté, ainsi nous pouvions couvrir plus de secteur. Une douce brise soufflait légèrement faisant voleté quelques mèches de mes cheveux, m'apportant milles et une odeur de la nature, un vrai plaisir. Il n'y avait rien pour le moment que le calme de la nuit, les étoiles, quelques animaux nocturnes et moi.

Des bruits de pas me parvinrent de la rue et je compris qu'il se passait quelque chose hors des murs de l'Académie, mais ce n'était pas mes affaires, donc je continuais ma route, pour arriver près des bassins ou là l'astre lunaire se reflétait en doux rayons d'argent dans l'eau calme.

Une voix soudain me sortie de mes pensées, celle de celui qui semblait être le nouveau chef des élèves de la Night Class, un certain Gabriel, à qui j'avais été rapidement présenté à mon arrivé, mais avec qui je n'avais pas encore vraiment parler.


Bonsoir! Ce que je fais? Simplement mon travail de gardienne, et vous que faites vous dehors alors que les cours ne sont pas entièrement terminés?
lui demandais-je d'une voix poli et respectueuse, car d'après ce que j'avais compris il était une sorte de prince chez les vampires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Comme une brise, les mots sont soufflés   Lun 27 Mai - 11:55

L'occasion de parler avec la demoiselle s'offrait donc enfin. Bien qu'il ne souhaitait pas se retourner, car le paysage qui s'offrait à lui l'enchanté, le vampire décida d'en faire abstraction le temps d'un moment. Ce fut donc pour paraître polie qu'il se retourna et fit face à la gardienne. Son regard doré ce mêla à celui saphir de la jeune femme et il acquiesça en entendant ces paroles, préférant se remémorer leurs première rencontre. Oui, car la première impression qu'il avait eu de cette enfant était une étrange solitude se dégageant de tout son être. Gabriel avait donc compris qu'elle n'était pas ordinaire. C'était ensuite dans le bureau du directeur que tout c'était confirmé. Reportant son attention et détournant le regard vers les cieux étoilés il reprit doucement la parole, presque amusé par les mots de la chargée de discipline.
— Oui, tout simplement. Quelle question.
Devait-il lui répondre ou pas ? Avait-elle réellement besoin de savoir ce qu'il faisait dehors, mais surtout comprendrait-elle ? Oui, sans doute elle n'était pas idiote loin de là, mais surtout elle semblait capable de comprendre un minimum ce qu'il ressentait. Alors pourquoi pas lui dire la vérité.
— La solitude ressentit lorsqu'on est seul et différente et plus agréable que celle présente lorsqu'il y a du monde.

Il la regarda de biais, scrutant ces réactions. Elle ne semblait pas le détester ou même le craindre. De même qu'elle ne semblait pas alimenter une haine envers les vampires. Elle était sans doute une hunter un peu étrange pour ne pas tous les détester. Mais après tout, si elle était capable de faire la différence entre ces monstres et eux, c'était une excellente chose. Car avoir une gardienne capable d'observation et d'une vision juste était un très bon choix.
— Disons que l'écho de cette nuit de pleine lune m'appeler. De plus, j'avais tout simplement besoin de prendre l'air.
Il avait décidé de répondre plus simplement à question, ne sachant pas si ces premiers mots avaient trouvés la destination. Passant sa main dans ces longs cheveux, qui pour une fois n'était pas attaché, il songea à peut-être les couper… un peu, pas beaucoup, mais tout de même couper. Gabriel souffla, pourquoi n'arrivait-il pas à ne penser à rien ou à une seule chose en même temps. C'était exténuant parfois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mar 28 Mai - 9:10

Quel étrange garçon, me posé une question aussi bête que sur la cause me présence ici, je m'étais attendu à tout sauf à cela, mais bon allé comprendre ce qui pouvait se passer dans la tête d'un vampire et encore plus d'un sang pur.

Sa réponse à ma question ne sembla pas m'étonné plus que ça, vue que l'on m'avait laisser entendre que le jeune homme aimait à être seul, un peu comme moi, mais ce n'était pas une raison pour quitter ses cours de la sorte.


J'avoue que la solitude est agréable, mais je n'aimerais pas sévir avec vous pour avoir quitter les cours avant la fin, donc j'espère que cela sera votre seul et unique écart ou je devrais en en informer le directeur

Bien qu'il me regardait de biais, je le regardais moi même droit dans les yeux, je n'avais pas peur de lui parce que c'était un vampire, mais simplement par un certain respect, car baisser les yeux pouvait être signe de peur plus qu'autre chose d'après ce que m'on frère m'avait enseigner.

Doucement la brise s’atténua et les odeurs de la nuit finirent par disparaître légèrement et je l'entendis me parler à nouveau sur le fait que la lune semblait l'avoir attiré et il voulait prendre l'air, comme s'il ne pouvait pas le faire à la fin de ses cours. Un léger coup d’œil vers le ciel et je compris facilement son envie d'être dehors, c'était si beau et si apaisant


C'est vrai que la nuit est de toute beauté, mais ce n'est pas une raison pour se dérober aux règles. Je passe l'éponge cette fois ci comme je vous l'ai dit, mais pas une seconde fois, alors attention lui dis-je d'une voix douce mais ferme pour lui faire bien comprendre que les règles étaient les mêmes pour tous, sang pur ou pas.

Je le vis passez sa main dans ses cheveux, il était vraiment très beau, comme tout ceux de sa classe, mais d'une beauté tellement irréelle, qu'il valait mieux ne pas s'y fier plus que cela. Un bruit à peine perceptible me parvins à quelques mètres de nous, ainsi qu'une nouvelle odeur que je ne connaissais pas et qui ne me disait rien de bon.

L'épée à la main, je laissais sans autre forme de procès le chef de la Night Class et pris la direction du bruit, me fondant parfaitement dans l'obscurité qui m'entourait à la recherche de l'intrus en question.


* Je me demande de qui ou de quoi il s'agit* pensais-je, ignorant si le jeune homme m'avait suivie j'avançais sans faire le moindre bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mar 28 Mai - 9:52

Tout feu, toutes flammes. Cette jeune femme semblait impulsive et surtout quelque peu téméraire. Une surprise pour le vampire qui n'agissait, comme elle, parfois sur un coup de tête. Peut-être c'était-il bien trouvé en ce soir de pleine lune. Et pourtant, elle ne lui laissait pas le bénéfice du doute. Celons la gardienne, l'homme aurait dû attendre la fin des cours. Mais là était le problème, aujourd'hui, il n'avait pu supporté ce monde autour de lui, attendant parfois ces ordres et lui demandant son avis. Elle n'aimerait donc pas sévir à son égard, mais si le moment se représentait, Elemina n'hésiterait pas d'en informer le directeur. Gabriel laissa un sourire se dessiner sur ces lèvres, alors qu'il se tournait pour lui faire face. Elle ne baissait pas les yeux, cela lui plaisait. Peut-être que si elle avait été vampire et que son caractère avait été à l'identique, il aurait souhaité l'avoir à ces côtés.

— Mon seul et unique écart.

L'envie de rire se faisait ressentir à travers ces paroles. Non, le sang pur ne riait pas d'elle, mais de ces paroles. Gabriel se connaissait suffisamment pour savoir que cela se reproduirait. Sachant que cela devait faire la troisième fois que cette sortie se déroulait, il n'y avait rien à dire. Il laisserait planer le doute, et si leurs chemins se croisaient de nouveau, le directeur en serait informé. Point final. Rien de bien grave à déplorer en soi. Surtout, qu'il doutait que le directeur ne soit déjà au courant, après tout, il ressemblait Kaien Cross. Il savait tout sur tout, un sixième sens sans doute ? Ou tout simplement des espions. Bien que dans une académie… ce serait étonnant.

S'approchant doucement d'Elemina, il se mit sa hauteur et lui offrit un de ces sourires dont il avait le secret. Son visage sembla s'illuminer un instant et il riva ces iris dorés dans l'océan de la gardienne.

— Merci de passer… l'éponge.

Le mot sonnait étrangement dans sa bouche, car là n'était pas le langage qu'il employait le plus souvent. Mais parlait familièrement parfois n'était pas une si mauvaise chose. C'était décidé, il ferait plus attention à cette gardienne. Une nouvelle odeur c'était glissé dans ces narines depuis un moment, mais Gabriel avait décidé de ne pas y faire attention. Mais quand elle parvient aux narines de la demoiselle, cela en fut tout autre. Sans un mot, un geste, elle dégaina rapidement et s'élança, laissant le sang pur, davantage amusé que sur ces gardes. Quelle étrange soirée. Mais il ne pouvait à présent ignorer cette énième personne qui avait rompu la faible conversation qui s'entamait. Ce qui ne lui plus pas.
La demoiselle courrait sans bruit, se fondant habilement dans l'obscurité. Oui, il la suivit, mais d'une autre manière. Il était comme le vent. Une faible brise, rapide. Son corps se mouvait tellement rapidement, qu'il rattrapa la demoiselle en un rien de temps. Gabriel n'agirait peut-être pas, mais il si le directeur apprenait qu'il n'avait pas bougé le petit doigt, il se ferait remonté sans aucun doute les bretelles. C'était d'un ennuie. Réapparaissant au côté de le demoiselle, ce fut dans un murmure qu'il savait suffisamment audible pour Elemina, qu'il s'exprima.

— Impulsive et téméraire, on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mar 28 Mai - 13:34

Son sourire charmeur m'amusa intérieurement, car je ne le trouvais pas vraiment réel, mais bon là n'étais pas le dernier cadet de mes soucis. Ne lui répondant pas plus que cela, je suivie la direction de cette odeur qui semblait être très sauvage, quelque peu animale d'ailleurs.

Me faufilant entre les buissons, j'entendis, ou plutôt je sentis rapidement la présence à mes coté du jeune vampire et sa phrase me fis vraiment sourire amusé, mais rien ne me déconcentrerais de la recherche de l'ennemis.


A mon avis, je ne suis pas la seule à être ainsi lui glissais-je d'une voix douce et à peine audiable

Un bruissement de feuille dans le buisson en face de nous, me fis me tendre légèrement, la brise nous apporta alors l'odeur de l'intrus et me fis éternuer plusieurs fois de suite, faisant déguerpir un chat des buissons.

Tout ça pour un chat. déclarais-je tout en rangeant mon épée dans sa bandoulière derrière mon dos avant d'éclater de rire tout en éternuant à nouveau plusieurs fois de suite.

Si j'avais sus, je ne me serais pas approcher, je déteste les chats et en plus j'y suis allergique

Couverte de feuille dans les cheveux, je sortie du couvert des buissons et me dirigea à l'opposé du chat avant de finir malade et à l'infirmerie, car je n'avais vraiment pas besoin d'une telle chose pour le moment. Tout en sortant du sous bois, je défis ma tresse pour ainsi sortir plus facilement les feuilles et petites branches qui s'étaient accroché dans mes cheveux, ignorant par la même occasion que je m'étais légèrement égratigné la joue.

Secouant mon uniforme, je remarquais qu'il faudrait le mettre au sale, car il était un peu taché et déchiré. Laissant mes cheveux détaché, j'attendis de voir si le jeune Gabriel, viendrait à ma suite pour parler à nouveau, ou reprendre son chemin comme si de rien n'était.

]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Ven 14 Juin - 9:25

Le vampire l'avait suivie, bien que son intention de se prêter à ce jeu de chasse lui fit réellement envie. Simple sécurité et curiosité dirons-nous. Oui, il se contenterait de la suivre, point final. Mais comme il l'avait si bien fait observé, la demoiselle était un tantinet trop impulsive. Ce n'était en soit pas un véritable défaut, mais dans ce genre de situation, il fallait tout d'abord analyser ce qui venait à nous. Faire attention à l'odeur en l'occurrence.

Quelques mots furent dit par la demoiselle. Peu audible, pour un humain, voir impossible à comprendre, mais n'étant pas humain Gabriel n'eut aucun mal à entendre nettement ce qu'elle murmurait. Pas la seule ? Bien évidemment, mais étais-ce une raison ? La vampire s'amusait de ces mots prononcés par ces êtres mortels. Bien souvent, ils reportaient la faute sur autrui, ou tout simplement, annonçait qu'ils n'était pas seul ainsi. C'était quelque chose d'étonnant trouvait-il.

Alors qu'un brin de vent porteuse d'une nouvelle senteur plus accentué apparut brièvement, le chef de dortoir ne put s'empêcher son regard devenir rieur ainsi qu'un fin sourire amusé. L'éternuement et les nouvelles parole de la gardienne ne renforça que plus son amusement.

— Tu aurais dû remarquer que cette odeur t'étais familière… surtout si tu ne portes pas les chats dans ton cœur.

Il lui sourit doucement, non par politesse cette fois-ci, mais par sincérité. La gardienne avait quelque chose d’intrigant, bien qu'elle semblait solitaire, elle dégageait cette chaleur humaine que beaucoup de sang pur recherchait.
Voyant qu'elle prenait la direction inverse du fameux chat, il prit la décision de la suivre. Il sentait aussi cette nouvelle odeur faire frémir ces narines et souhaitant l'envouter. Elle s'était blessée et il ne pouvait pas la laisser ainsi, sinon Gabriel se doutait que certain level B de sa classe viendrait causer des ennuis.
La voyant défaire sa tresse, il s'approcha doucement d'elle et vint se placer en face.

— Tu ne fais pas suffisamment attention gardienne…

Son visage s'approcha dangereusement de celui d'Elemina, mais le danger n'était pas présent. A quelques centimètre de la demoiselle, sa main s'approcha tranquillement, venant enlever une énième brindille. S'écartant, ces yeux devinrent un instant écarlate, ce fut éphémère, mais Gabriel soupira. Leur instinct était ainsi. Le sang les contrôler, du moins pour la majorité de ces semblables.

— Ton visage est égratigné, je vais devoir te raccompagner pour éviter tout problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Ven 14 Juin - 9:52

Tout ça pour un chat, j'étais vraiment un peu maudite sur ce coup là, mais bon tant pis pour moi sur ce coup là ce qui me fis rire un petit moment, avant de reprendre mon sérieux et de faire une moue légèrement boudeuse à la remarque du jeune vampire.

Oui ce n'est pas faux, mais bon ce n'est qu'une petite erreur, alors bon, cela peut passer encore. Ce n'est pas que je ne les portes pas dans le coeur, mais ils me rendent juste malade lui répliquais-je avec douceur, un léger sourire dessiner sur le visage, car bon la scène était plus comique qu'autre chose

Une fois sortie du bois, il fallait un peu se nettoyer, mais bon je n'avais pas du tout prévue ce qu'il allait se passer. Je le vis en face de moi, très près, un peu trop à mon goût, ce qui me figea quelque peu, car je ne comprenais pas du tout où il voulait en venir.

Ce qu'il me dit m'étonna légèrement et le voir de plus en plus proche de moi, m'arracha un léger frisson de peur, car bon face à un vampire de sang pur la puissance n'était pas du tout la même et bon il dégageait une certaine froideur et puissance, le genre de puissance qu'il valait mieux ne pas affronter un jour ou l'autre.

Pour son geste des plus doux contrastait avec ce qu'il dégageais et m'étonna vraiment beaucoup, mais me fis jour rougir quelques peux et un peu sourire lorsqu'il sortit de mes cheveux une dernière brindille. De part notre proximité, mes yeux c'étaient plongés dans les siens, en les voyant changer de couleur, même qu'une fraction de seconde, je compris que j'avais du me faire mal, d'ailleurs il répondit à ma question muet en me disant que je m'étais fait mal au visage.


Et zut. fut la seule chose que je fus capable de dire, au vue de la proximité qu'il y avait entre nous deux et qui me mettais quelque peu mal à l'aise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Ven 14 Juin - 12:23

Elle ne détestait donc pas les chats, mais en était juste allergique ? C'était dommage, ils étaient si mignon. Oui, le sang pur, bien que cela puisse être étonnant, appréciait les animaux ou plutôt avec quelques affinités avec les félins et canidés. Plus étonnant encore, ces derniers ne les fuyaient pas. Pourtant, Gabriel était certain que ces congénères et camarades, exception faites, ne pouvait pas approcher les animaux. Ils avaient peur des bêtes assoiffé de sang que les vampires représentaient. D'aussi loin que ces souvenirs remontaient, il n'avait jamais eu ce sentiment d'être rejeté par les animaux, sa mère comme lui même, chevauchait des chevaux pour se déplacer et les bêtes n'étaient en rien effrayés. Peut-être étais-ce dû au fait, qu'il n'avait que très rarement goûté au sang humain ? Non, en fin de compte, le Brun ne savait pas la raison, mais ne se privait pas de s'approcher des animaux qu'il aimait.

Son attention de nouveau sur la demoiselle, la proximité semblait la gêné et il était à deux doigts de s'excuser pour cela. Mais cela aurait sans doute sonné étrange aux oreilles de la gardienne. De plus, il devait bien avouer qu'elle était étrangement mignonne lorsqu'elle se taisait et rougissait légèrement. Avant de s'écarter et rendre son espace à la jeune femme, il sortit un mouchoir de sa poche et essuya avec douceur le sang sur le visage. Il regarda l'égratignure et esquissa un sourire. Ce n'était rien, ou du moins pas grand chose. Cela s'arrêterait de saigner d'ici peu. Seul l'odeur du sang était réellement gênante.

— Oui. Car l'odeur du sang pourrait nous causer des problèmes.

Ce n'était pas un reproche, juste une constations. Récupérant son mouchoir, il se rendit compte que la fontaine était à côté.

— Peut-être que nous avons la solution pour cela...

Attrapant délicatement le poignet de la demoiselle, il la tira avec ménagement prêt de la fontaine et décida de nettoyer la plait et son mouchoir. Observant l'eau argenté sous cette nuit de pleine lune, le sang pur imbiba légèrement d'eau le tissu pour le posait à nouveau sur le visage d'Elemina. Certes, Gabriel ne lui avait pas laissé le choix et l'avait entrainé près de la fontaine, mais en soi, il n'avait rien fait de mal. Au contraire, il prenait soin d'elle et faisait en sorte que l'odeur du sang devienne beaucoup plus légère.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Ven 14 Juin - 13:22

Et oui le sang, substance aussi vital pour nous humain, que pour les vampires qui avait l'habitude de s'abreuver du sang humain, mais là sur ce coup ci, c'était plutôt des ennuis pour moi dans très peu de temps si je ne faisais pas rapidement quelques chose.

Oui, tu as raison

En effet les problèmes pourraient être aussi divers que varié, perte de contrôle des vampires, une attaque vers moi dur à contrôler et bien d'autre chose possible et imaginable que je ne préférais de toue façon même pas imaginer. Il avait une solution? Je me demandais bien laquelle? Car bien que son mouchoir eue retirer

Une solution, je suis curieuse de voir ça?!

Avant d'avoir eue la moindre réponse réelle, une poigne de fer, sans être vraiment douloureuse, m'obligea à suivre le jeune homme vers la fontaine où se reflétait la douce lune d'argent qui donnais une couleur sublime à l'eau qui coulait, une couleur d'argent liquide que cela en était quelque peu magique.

Quelque chose d'humide se posa alors sur ma joue, et je compris alors qu'il avait mouillé son mouchoir pour nettoyer la plaie et effacer le plus possible l'odeur du sang encore un peu trop frais.


Haaa mais c'est froid!! lui dis-je d'une voix à la fois amusé et faussement choqué par la situation.

En tout cas sa douceur m'étonna quelque peu, mais je ne laisse rien paraître sur mon visage cette fois ci, car cela ne regardais que moi seule
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 15 Juin - 10:36

La gardienne lui donna raison, chose qui fit plaisir au Brun, au moins le fait qu'il ne soit vampire ne posait pas tant de problème et elle considérait ces paroles comme celle de n'importe qui. C'était intéressant. Pour une fois qu'on ne lui disait pas "oui" parce qu'il était un sang pur. C'était plaisant en quelque sorte. De plus, il pensait avoir trouver la solution à leur léger problème du moment. Comme pour lui donner raison une énième fois, Gabriel entraina la demoiselle prêt de la fontaine. S'il était curieuse de savoir, maintenant qu'ils se trouvaient tout deux ici, elle devait comprendre.

— L'eau nous permettra d'enlever une partie du parfum de sang flottant autour de toi.

Un léger sourire flotta sur ces lèvres pendant qu'il se mettait à laver la plaie. Son tissu trempait d'eau froide, il tapotait doucement la visage d'Elemina avec. Était-elle étonné par son geste ? Peut-être. Bien qu'ils se croisaient souvent, Gabriel ne se montrait jamais son vrai jour devant la Night Class. Il était cet homme distingué, au charme mystérieux, souriant poliment, chef de la classe de nuit. Certes lorsqu'une humaine de la Day Class lui adressait la parole, il lui répondait gentiment, avec sa douceur caractéristique, mais qui pouvait dire à quoi il ressemblait intérieurement après avoir vu ce simple spectacle ? Personne. Car Gabriel était plus complexe et plus humain qu'il n'y paraissait.

Rinçant le tissu dans la fontaine, il le nettoya légèrement avant de le reposer sur le visage de la gardienne. Alors qu'il était concentré sur ça tâche, mais surtout ces pensées vagabondantes, il fut étonné par les paroles de la demoiselle. Ou plutôt le mot adéquate fut surpris, car il sursauta légèrement, chose peu habituel chez l'homme. Écartant sa main, son regard prit une teinte d'excuse. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, ce fut que dans son sursaut il aurait un geste de recule. Étant assit sur le rebord de la fontaine… Ce qui s'en suivit fut déconcertant pour Gabriel. Perdant quelque peu l'équilibre, il bascula dans l'eau et se retrouvant assis dans cette dernière en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Trempait. Il était trempé et l'eau était véritablement glacée. Ces vêtements, ces cheveux, son visage. Le sang pur regardait Elemina, les yeux écarquillaient et… incroyablement gêné et espérant sincèrement que son visage ne prenait pas une teinte écrevisse...

— Ce… n'est pas possible...

Il essayait de garder son calme, de garder une certaine contenance, mais comment voulez-vous réussir lorsque vous êtes assis, mouillé de la tête au pied dans une fontaine ?! Surtout pour un vampire de son rang…

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 15 Juin - 11:43

Il était vraiment très gentil avec moi, l'une des rares personne à l'être d'ailleurs avec moi depuis que j'étais ici, en même temps en temps que chargé de discipline, et distante avec tout le monde, que peux de gens prenaient le temps de me fréquenter et c'était bien mieux ainsi.

Gabriel finit alors par éclairer ma lanterne en précisant que l'eau aidera à baissé l'odeur de sang, tant mieux alors, c'était une bonne chose pour éviter les ennuis.


Tant mieux alors, tu as eue une bonne idée alors de faire ça lui dis-je en souriant avec douceur, alors que il se remis au bord de la fontaine pour nettoyer le mouchoir

Alors que j'observais les alentours pour voir qu'aucun vampire n'étais dans le coin, j'entendis un plouf, surement lié à quelque chose et il semblait que ce fus mon rire, qui avait déstabilisé gabriel qui avais finit le cul dans la fontaine et sous le jet d'eau. La ce fus trop pour moi et je m'écroulais presque de rire en voyant la scène, lui jeune homme toujours si droit et si sérieux était tombé à l'eau dans une fontaine à cause de mon simple rire.

Tout en m'approchant de lui pour voir s'il n'avait rien de cassé, je tentais de calmer mon fou rire, mais c'était vraiment très difficile à faire.


Ca va...?? Hihi... Tu n'as pas trop mal? lui demandais-je entre deux crise de fou rire.

Inspirant un grand coup je tentais de me calmer alors tant bien que mal et m'agenouilla près du jeune vampire pour voir s'il ne s'était pas blessé dans sa chute, tout en cachant une certaine gène vis à vis de ses vêtements devenue trop collant à mon goût sur sa peau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 15 Juin - 13:45

C'était une catastrophe et une sacrée honte pour le vampire. Autant il adorait prendre une douche chaude, mais un bain glacé, non. Il devait même avouer qu'il détestait cela. Son premier réflexe fut de se rattraper comme il pouvait et ces mains lui avait servi de support. Sortant ces mains de son l'eau, il toucha ces cheveux et soupira. Ils étaient bien évidement trempé aussi vu la manière dont il était tombé. Ou plutôt disons qu'il avait malencontreusement basculé… Son uniforme blanc était impeccable lui aussi, bon pour un tour de lavage. Mais le pire c'était l'état de la gardienne. Elle rigolait et pas qu'un peu. Un véritable fou rire et il en était la cause. Rouge de honte, il devinait aisément l'état de son visage. Essayant de ne pas s'en soucier, il essaya de se lever sans glisser.

Bien qu'étant en train de s'amuser de son état, la demoiselle sembla vouloir l'aider et s'attarda sur son état, mais plutôt que d'accepter son aide il décida de se débrouiller seul. Après tout, il ne souhaitait pas le tremper à son tour.

— Je vais bien… Et ne t'approche pas trop, je ne veux pas te tremper.

Prenant appuie sur le rebord, il se leva et soupira en voyant ces vêtements dégoulinaient et plein d'eau. C'était vraiment un comble. Gabriel soupira véritablement ennuyer et embarrasser. Et le rire de la demoiselle, bien que mélodieux n'améliorer pas son état de gêne.

— Tu vas t'étouffer à force de rire, Elemina-san.

Bien que c'était la première fois qu'il se permettait d'appeler la gardienne par son prénom, pour une fois il ne s'en familiarisa pas. Toujours dans la fontaine il décida de sécher au maximum ce qu'il pouvait. Commençant par enlever sa veste de la Night Class, il l'essora au-dessus de la fontaine. Ceci fait il la posa sur le rebord. Il égoutta ces cheveux comme il put. Mais l'eau continuait de tomber sur son visage. C'était désagréable. En plus, bien qu'il ne soit pas frileux il commençait sérieusement à avoir froid. Et sa pauvre chemise qui lui restait sur le dos n'était pas très utile.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 15 Juin - 15:20

Ho misère, franchement si je l'on m'avais dit un jour que je verrais un vampire et  qui plus est un sang pur se ridiculisé de la sorte, j'aurais envoyé la personne à l'asile sans aucune once de regret, mais là cette idée s'effondra en voyant une telle scène.

Bon il semblait aller bien, c'était déjà un bon point à ce niveau là, mais pour le reste un peu, car il était bon pour une douche bien chaude et son uniforme par la même  et sa phrase me fis sourire.


C'est bon, pas de soucis pour moi

En le voyant se relever de doucement et constat les dégâts mon rire finis par ce calmer doucement, le pauvre  garçon était vraiment dans un sale état et me faisais peine à voir.

C'est bon ça va mieux ne t'en fait pas

Inspirant un grand goût, je finis par me calmer pour lui venir vraiment à l'aide. Ses cheveux dégoulinaient le long de son corps, et tout était entièrement trempée, sa veste qu'il essora était toujours aussi mouillé, sa chemise aussi et là franchement j'avais un peu de peine pour lui et retira alors ma veste et la lui tendis tout en lui tournant le dos légèrement pour ne pas le regarder ce changer, car bon tout ça me mettais quand même très très mal à l'aise.

Tien, met là, se sera déjà de sec et on ne discute pas, sinon je me fâche lui dis-je avec sérieux, car tout amusement avait finis par quitter le ton de ma voix et que cela lui plaise ou non il avait besoin de quelque chose de sec sur le dos au moins pour le dépanner pour le moment

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 15 Juin - 16:11

Mais si elle disait que c'était bon pour elle, il refusait de la laisser s'approcher pour ne pas la tremper. Sérieusement, la journée semblait vouloir mal se terminer. Soupirant une énième fois, Gabriel acquiesça en entendant les paroles de la demoiselle. Effectivement, il semblait mieux se contrôler et peu à peu son rire s'atténuer. C'était déjà cela, car il devait bien avouer qu'il n'appréciait pas beaucoup qu'on rigole de lui, de plus il n'y était pas habitué. Le tout ajouté à une situation ridicule, c'était dérangeant. Surtout quand c'était une première. Lui qui faisait toujours attention à ces gestes, ces mots, aux gens l'entourant, à tout les moindre détails. Lui calculer, réfléchissait, mesurer son attitude pour qu'elle ne ternisse pas sa réputation et celle des Akeran. Là, c'était du tout en un. Royalement ridicule et embarrassant.

Sortant enfin de la fontaine, qu'il apprécierait beaucoup moins regarder à présent, il déboutonna sa chemise avec pour objectif de l'essorer à son tour, mais il se rendait compte que la demoiselle, même avec sa chemise blanche davantage transparente, pouvait voir son immense tatouage. Chose qu'il ne montrait qu'à très peu de gens. De plus, enlever sa chemise devant la gardienne n'était pas une chose à faire. Il la regarda, alors qu'elle lui adressait de nouveau la parole et vit qu'elle ne semblait pas très à l'aise. Et bien ils étaient deux. Elemina lui tendit sa veste le priant de ne pas discuter. Attrapant, la veste à regret, car la jeune femme allait avoir froid ainsi, il lui laissa le temps de se retourner puis fit de même. L'homme enleva sa chemise inonder et la posa avec sa veste pour enfiler celle de la demoiselle. C'était étrange de porter une veste de la Day Class…

— Merci pour ta veste, bien que tu risques d'avoir froid. Je te la rendrais plus tard sans faute.

Faisant de nouveau face à la demoiselle toujours de dos, Gabriel attrapa ces habillent trempés et les plia au mieux. Il en profita pour attacher ces cheveux à l'aide d'un ruban qui se trouvait dans poche.

— Hum, sinon… je peux te dire que l'odeur de sang… à quasiment disparu.

Oui, il essayait de reprendre une certaine contenance malgré sa tenue dépareillé et quelques gouttelettes toujours présente sur son visage et son torse.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Jeu 20 Juin - 8:32

Bon au final plus de peur que de mal et juste une bonne douche fraîche pour le jeune vampire, qui devait aller maintenant ce changer.

Une bonne crise de fou rire après, je le regardais porter ma veste ce que je trouvais drôle à voir, car un vampire avec une tenue de day Class pouvais être très mal vue, mais bon là n'était pas la question, en tout cas la fraîcheur de la nuit me faisait un bien fou et je me sentais d'un coup beaucoup plus à mon aise. Il me remercia pour ma veste et semblait se faire du soucis pour moi à cause de la fraîcheur de la nuit.


De rien, je te dois bien ça vue que tu es tombé à cause de moi. La fraîcheur de la nuit ne me dérange pas du tout, au contraire, je me sent plus à mon aise maintenant et ne va pas croire que je te dis ça pour ne pas t’inquiéter ou te rassurer

En effet, j'avais vraiment horreur de cet uniforme et être obligé de le porter même la nuit pour faire mes rondes commençait à m'énerver un peu, mais bon je n'avais pas le choix si je voulais attendre l'objectif que je m'étais fixé à savoir devenir à mon tour hunter comme mes parents et mon frère.

Bon plus vraiment d'odeur de sang? Tant mieux, j'allais pouvoir finir le pourquoi du comment de ma présence hors de mon dortoir en pleine nuit, à savoir mon travail de gardienne de l'Académie.


Si l'odeur à disparut ou presque, je vais pouvoir alors reprendre ma ronde et te laisse rentrer au dortoir pour te changer

Voyant l'eau qui continuais de couler sur lui bien qu'il soit sortie du bassin depuis un petit moment, je pris un mouchoir dans la poche de mon pantalon, puis sans savoir pourquoi, comme guider par quelque chose que j'ignorais, je me rapprochais du jeune vampire et lui essuya doucement le visage.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Dim 23 Juin - 9:49

Grace à la demoiselle, la veste noire permettait à couper un peu plus vent, mais surtout le réchauffer doucement. Bien qu'il imaginait aisément la tête de ces camarades de la Night Class s'il l'apercevait ainsi, mais actuellement il s'en contrefichait. Bien qu'il se soit ridiculisé, Gabriel devait bien avouer que ce n'était pas une soirée habituelle et cela avait quelque chose de plaisant. Par contre, il faudrait dire à la demoiselle de ne pas en parler, elle pourrait certainement le faire chanter, mais la gardienne ne semblait pas être ainsi aux premiers abords. Et puis, quoi qu'il arrive, elle savait qu'il était là pour travailler avec elle et non pour lui mettre des bâtons dans les roues.

Les paroles de la jeune Elemina surprit un peu le vampire, mais il se contenta d'acquiescer. Elle semblait véritablement tailler pour être une hunter. Il lui offrit un véritable sourire, ce n'était pas courant chez le sang pur de le faire, mais la demoiselle méritait au moins cela. Elle l'avait aidé… après avoir entrainé sa chute, certes, mais c'était en parti de sa faute. Il avait été surpris.

— C'est aussi en partie de ma faute. Et même si tu ne tentais pas de me rassurer, je te suis reconnaissant de le préciser.

Gabriel c'était alors concentré sur les odeurs les entourant et avait été plus ou moins soulagé. L'odeur de sang avait quasiment totalement disparu et cela n'attirerait pas l'attention de son dortoir. Ce problème était donc résolu. Il soupira faiblement et regarda Elemina, l'écoutant sans répondre. C'était exact. Il fallait qu'elle reprenne son tour de garde et lui, se devait d'aller surveiller ces camarades bien qu'il savait que les deux sang purs l'accompagnant serait en mesure de les garder en place.

Une fois de plus, il acquiesça, regardant la demoiselle dans les yeux. Il devait avouer qu'elle avait réussi à l'adoucir et à apercevoir qui il semblait être réellement. Gabriel la vit s'approcher et prendre un tissu dans sa poche. Cette humaine avait un don, celui de le surprendre. Son visage prit cette expression, propre à l'étonnement, mais il était tellement rare de pouvoir lire sur son visage que lui-même se rendit compte que ce n'était pas normal. Et pourtant il repoussa cette main essuyant son visage. Le vampire l'observait intensément, essayant de comprendre le pourquoi d'un tel geste d'une incroyable douceur. Le Brun posa inconsciemment et instinctivement sa main sur celle d'Elemina. Les mots prononcé furent murmuré.

— Tu es véritablement étonnante… Mais tu devrais faire davantage attention à qui tu as en face Elemina. Je suis un vampire, même si je ne te ferais pas de mal, ne devrais-tu pas te méfier davantage ?

Gabriel était déconcerté par ce geste. Cela était la première fois qu'une humaine lui offrait un tel geste. Il avait dit ces mots avec tant d'incertitude qu'il se serait giflé, s'il avait pu. Certes, jamais il ne ferait du mal à la jeune femme. Jamais, il ne pourrait. D'ailleurs, rien que son self contrôle était incroyable. Mais il ne pouvait pas permettre à cette humain de le déconcerter plus, de lire plus en lui, mais surtout elle était une hunter. Lui, un vampire. Pouvait-il se permettre de la laisser… ? Ce n'était qu'un geste et pourtant, il savait que cela pouvait montrer bien plus.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Lun 1 Juil - 13:02

Bon, nous étions l'un et l'autre fautif de ce qui était arrivé, mais bon, ce n'est pas pour autant que je lui en voulait.

Bon nous sommes tout les deux responsables, comme ça on ne va pas épiloguer plus sur cela lui dit-je d'une voix amusé de par la situation

Ensuite pour la suite des événements, je ne compris pas trop ce qui c'était passé, je m'étais laissé guider par mes sentiments et avait fait preuve de douceur avec lui ce qui sembla provoquer une certaine petite colère.

Oui c'était un vampire, il pouvait me tuer facilement, mais bon il fallait savoir faire la part des choses entre les level E et les vrais vampire. Je baissais la tête légèrement triste, car je voulais simplement être gentille avec lui.


Désolé, je voulais simplement être gentille avec toi, je n'aurais pas du faire cela.

Baissant mon bras de son visage, je rangeais le mouchoir mouillé dans la poche de mon pantalon, tout en soupirant tristement. Ma gentillesse me perdra, car moi qui voulait juste être douce avec lui, je me faisais rabrouer par ses bons soins.

Je te laisse alors

Sans lui laisser le temps de répondre à quoi que se soit, je le laissais alors là planté et repartie faire ma ronde comme si rien de toute cela était arrivé, préférant oublier toute cette histoire, mais surtout je ne comprenais pas ce qui m'étais arrivé, pourquoi avais-je fais une telle chose, pourquoi un tel geste? Je n'en avais pas la moindre idée ... Secouant la tête quelque peu pour chasser tout cela de ma tête et me concentrer sur mon travail nocturne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Dim 7 Juil - 13:52


L'incident était clos et ils en étaient tout deux responsables. Il n'y avait donc rien à ajouter. Certes, il avait été incroyablement embarrassé, mais au moins il pouvait être fière d'avoir fait rire la demoiselle. Chose qu'il n'aurait jamais imaginé une seconde. Mais d'un geste, en vient un autre. D'un moment s'en suit le suivant. Telle une chronologie dicté par le destin. L'instinct de la gardienne sembla lui imposer ce qu'elle devait faire et une inattention de la part du vampire, la situation changea. Du tout au tout. L'air c'était emprunt de douceur, mais surtout d'étonnement. C'était un moment qualifiable d'inattendu. L'étrangeté du geste, les sentiments vibrant, la surprise d'un être. L'homme n'était pas en colère. Il ne l'était d'ailleurs quasiment jamais. Se laissait envahir par la haine, l'énervement, la vengeance. Ce tout que formait certains vampires, humains ou hunters, ne représentaient en rien le vampire. Ces camarades le définissaient d'étranges et mystérieux vampires. Après tout, il était apparu, portant le nom d'Akeran, un nom qu'il n'avait plus entendu depuis des générations. Et au côté d'une certaine Elysha Akeran, appartenant anciennement à la famille Hanadagi, de quoi faire plisser les yeux. Beaucoup c'était interrogé en silence, d'autre avait murmuré en secret. Les regards c'étaient fait presque mauvais. Comment avait-il pu prendre la demoiselle dans ces filets ? Oui, car beaucoup avait imaginé qu'elle était sa fiancé, son âme sœur. Ils étaient loin d'imaginer qu'il n'avait aucun lien, sinon celui de Kazuki Akeran. Le véritable fiancé et bienfaiteur de Gabriel. Tant de mystère entourait l'homme et pourtant il avait tenu à nier les rumeurs. Non il n'était pas le vampire ayant volé la demoiselle Elysha. Mais, plutôt que mentir, il avait préféré se taire, esquisser des sourires énigmatiques et des regards baignant dans l'inconnu. Il faisait plonger les vampires dans l'or de ces iris, les baladant facilement. Gabriel était tel un rébus indéchiffrable.

Et pourtant, de tous les vampires il ne possédait pas cette soif de sang et de pouvoir qui caractériser la majorité de ces semblables. Ce breuvage interdit lui était obligatoire, mais son contrôle était impeccable, sauf en présage de son bienfaiteur. Bien évidemment, il avait déjà pris une vie en buvant, après son réveil… la faim l'avait rongé et depuis l'image le hantait. Amusant n'est-ce pas ? Pourtant tuer ne lui plaisait pas, l'effrayer même et davantage lorsqu'il s'agissait d'humain. Kazuki avait alors avoué au sang pur que de toutes ces rencontres, il était sans doute le plus humain des sang pur. Gabriel avait rigolé et acquiescé. Il n'avait pas tord et pourtant, Kazuki lui ressemblait sur certain point. Pour un vampire il était emprunt d'une douceur infinie, il pouvait faire preuve de tendresse et de gentillesse. C'était d'ailleurs ces principales qualités. Et pourtant, il ne montrait pas ces facettes. Et ce fut ce pincement au cœur caractéristique et facilement reconnaissable qui dérouta le Brun. Les paroles de la gardienne traversa son corps pour se loger dans cette partie qu'il protégeait des autres. Il n'aimait pas être touché ainsi par des mots, des gestes, un regard. A moitié abasourdie par les émotions qui l'envahissaient, il ne répondit rien. Ne bougea pas. Ces yeux se plissèrent dangereusement. Reprendre le dessus ou… laisser parler ces sentiments ? S'excuser ou laisser tomber ? Il ne vit pas qu'elle était parti pris dans ce combat intérieur. Il ne voulait pas laisser la gardienne l'approchait doucement, du moins son instinct lui dicter de le faire. Mais son cœur ne suivait pas sa tête et le début de relation qu'il avait cru apercevoir ne devait pas être abandonné et mis de côté aussi facilement. S'excuser ou ne pas le faire ? Ces longs doigts vinrent s'enrouler sur une mèche de nuit rebelle.

D'un mouvement, ses pupilles se dirigèrent sur le chemin emprunté par la gardienne. Il connaissait son odeur et à présent serait capable de la suivre, de la reconnaitre à quelques kilomètres. Son instinct luttait pour lui faire entendre raison, mais sa décision était prise. Laisser parler son cœur, et peut-être s'ouvrir à la jeune femme. Du moins, si elle venait à accepter ces excuses. Inconsciemment ces jambes c'étaient mises en route, de longues enjambées, mais toujours cette grâce féline. Il ne courait pas, mais marcher vite. Il se mit à presque trottiner, mais se força à ralentir le pas. Gabriel suivait sa trace telle un carnivore pistant sa proie. Bien qu'il n'en était rien. Une silhouette se forma devant lui. Son ombre apparut à la lumière lunaire et dans un seul mouvement, bref et rapide. Sa main vint se poser sur l'épaule d'Elemina, tandis que l'autre s'enrouler sur sa taille, l'empêchant de s'échapper de sa prise. Volontairement, le vampire avait fait en sorte de ne pas masquer sa présence, la prévenant suffisamment en avance pour ne pas l'effrayer et faire ressortir ces instincts de hunter. Tout de même sur le qui-vive, en attente d'une réaction violente. Il souffla alors dans le creux de l'oreille de la gardienne, avec douceur et sincérité, avec plus d'humanité qu'il ne l'aurait voulu.

— Je suis bien plus que désolé d'avoir réagis ainsi Elemina-san. Ton geste m'a surpris, mais… je suis sincèrement touché par ta gentillesse. Et sentir cette… tristesse échappé de ton regard ne me plait pas. A présent, je ferais attention à mes paroles et essayerais de ne plus réagir excessivement. Acceptes-tu mes excuses ?

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 13 Juil - 9:26

J'avançais sans en avoir envie le regard plein de tristesse et le cœur lourd de larme sans que je ne comprenne le pourquoi du comment. Tout simplement gentille, voila ce que j'étais avec lui, mais il semblait que cela était mal pour lui et je ne comprenais pas pourquoi pour être gentille avec lui était si mauvais.

Secouant la tête pour me sortir tout les événements de la soirée de l'esprit, je mis tout cela au fond de moi pour me concentré sur mon travail, mais comme bien souvent l'Académie était bien calme et déserte.

Arrêtant mes pas, mon regard triste ce leva vers la lune d'argent et les pensées qui j'avais tenté de chassé revinrent avec plus de fracas encore. Tout était allé si vite, une simple rencontre, un contrôle pour savoir pourquoi il était dehors et non en cours, puis un bruit étrange avait déclenché une séries d'événements, un chat avait fait trop de bruit, une griffure au visage, l'odeur du sang trop forte et dangereuse pour moi mais aussi pour l'école, un geste de douceur de la part du vampire pour effacé l'odeur, un rire et une chute dans une fontaine.

Cela avait sonné alors le début de la fin d'un moment doux, un quelque chose de magique, d'un nouveau sentiment inconnus, lié à un simple geste doux une marque d'affection pour avoir voulue l'aider, cela c'était retourné contre moi et faisait vraiment très mal au cœur, sans que je comprenne le pourquoi du comment.

Alors j'étais partie, je m'étais éloigné pour ne pas lui montrer combien sa colère, même si elle n'en était pas vraiment une m'avais fait vraiment mal, comme quelque chose qui se brise au fond de mon cœur.

De là où j'étais, la lune était très belle et mes pensées pouvaient se laisser allé loin de mon esprit si bien qu'au départ je ne le remarquais pas vraiment, mais je finis par prêté légèrement attention à sa présence. Que me voulait-il ? Pourquoi m'avait-il suivie ? Il voulait encore me gronder pour ce que j'avais fait et ainsi m'achevé entièrement ?

Il me pris alors dans ses bras, et m'attira à lui bloquant mes mouvements m'empêchant de partir, mais au fond de moi je n'avais pas envie de bouger, j'étais si bien dans ses bras, comme une sensation de protection, de bien être dont on ne voulait pas se défaire si bien que je me sentais entièrement perdue entre ce bien être, cette chaleur et ses paroles d'avant.

Un murmure à l'oreille, un frisson dans tout mon corps, jusqu'au plus profond de mon cœur et de mon âme et des paroles qui semblaient être vraiment l'opposé de celle d'avant, car il s'excusa pour son geste, avait apprécier ma douceur et n'aimait pas me voir triste, semant encore plus le trouble au fond de moi, mais ma raison n'était déjà plus là, c'était mon cœur qui pris le dessus. Me laissant allé à cette étreinte, mon dos reposa contre ton torse, s'emboîtant à merveille comme les deux pièces d'un puzzle, mais cela ne dura que quelques seconde avant que je ne me reprenne et d'une voix douce bien que teinté d'une certaine tristesse je finis par prendre la parole


Je te pardonne, car je n'arrive même pas à t'en vouloir pour cela. C'est ma faute, je n'aurais pas due te manquer de respect, donc c'est plutôt à moi de m'excuser pour cette familiarité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mar 20 Aoû - 16:26


Ces gestes étaient emprunt de douceur. Ces paroles n'étaient qu'un souffle délicat. Ses bras entouraient la gardienne dans une étreinte protectrice. Il l'avait blessé de part ces mots, ingrats et froid. Il n'avait pas été juste avec elle et avait semé le trouble dans son regard bienveillant, à présent parsemait de tristesse. L'inattention et son trouble avait changé la donne. Et pourtant, le sang pur ne put empêcher un bref sourire de flotter sur ces lèvres lorsqu'il sentit la demoiselle se détendre dans ces bras. Son dos reposant sur son torse, ces muscles se détendirent tandis que l'étonnement refaisait surface. Comment pouvait-elle encore lui faire confiance ? Elle semblait si tranquille et si fragile en ce bras que le vampire s'étonnait à vouloir la protéger, l'écouter et la rassurer. Gabriel sentait qu'il n'était qu'un tourbillon d'émotions plus bouleversantes les uns que les autres, et pourtant, l'homme ne souhaitait en rien que tout cela s'arrête.

Les mots prirent forme dans sa tête et ces iris dorés pétillèrent un instant. Retrouvant un visage paisible, il resserra son étreinte forcé, ne voulant pas qu'elle s'échappe tant que tout ne serait pas remis en ordre. De plus, il voulait faire disparaitre cette tristesse qui perçait dans cette voix teinté de douceur et de vie habituellement. Il voulait la voir sourire, rayonner de vie. Il agissait comme un humain, et pourtant était vampire. Ces paroles emplit de bienveillances et de sagesses confirmé son âge certains. Inconsciemment, ses doigts blancs comme neige vinrent s'entrelacer dans des mèches de cheveux de la demoiselle, tandis que son autre main venait serrer la jeune femme. Gabriel souffla doucement, posant doucement son front contre l'épaule de la hunter.

Toujours avec douceur, il souffla sa réponse à l'oreille de la demoiselle. L'intonation d'excuse sonnait toujours dans sa voix, mais on y percevait aussi un remerciement. Un merci camoufler dans de nouvelles excuses, interrogations et explications.

— Pourquoi ? Comment peux-tu ne pas m'en vouloir ?

Il caressa doucement les mèches de cheveux de la jeune femme, ne sachant pas pourquoi ce geste l'apaisé. Sans doute car il était la preuve qu'elle se trouvait devant lui et qu'il avait encore la chance de se rattraper.

— Ce n'est en rien ta faute. Je te l'ai dis. Tu m'as surpris et j'étais véritablement déconcerté par ton geste. Mais ne t'en veux pas, car tu ne me dois ni respect, ni rien. Nous n'appartenons pas au même monde et pourtant nous sommes camarades. Ton geste me va droit au cœur.

Le temps semblait s'être arrêté et l'air retenait sa respiration. Gabriel ne souhaitait que deux choses. Qu'elle lui pardonne et qu'elle accepte son invitation caché dans son message : l'invitation de devenir son amie.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mer 21 Aoû - 10:08

Douceur, tristesses, douleurs, et bien d'autres émotions mélanger en cet instant, en ce moment si doux plein de chaleur, qui ne donnait envie que d'une chose, savourer ce moment pleinement, comme si rien de toute cela n'était arrivé, aucune chute, aucune dispute, réprimande ou toute autre chose de ce genre là...

Si quelqu'un était passé par là à ce moment précis, il aurait l'impression de voir un couple amoureux, dans une étreinte plein d'amour, sauf qu'il n'y avait pas d'amour, juste l'envie de ce faire pardonner par le jeune vampire et moi l'envie de savourer un peu de chaleur et le sentiment d'être protéger par quelqu'un de nouveau, pas juste mon frère ou mon tuteur, mais l'impression d'exister enfin pour quelqu'un de nouveau.

Je me sentais si bien dans ses bras, je m'y sentais protégée et n'avais nullement l'envie que cela ne prenne fin. J'avais l'impression d'être dans un rêve, car pour une fois il semblait que je comptais pour quelqu'un cela avait comme effet de réchauffer mon cœur, mais aussi de faire naître en moi des milliers de nouvelles choses que je n'arrivais pas à comprendre et qui me donnais au fond de mon cœur un léger vertige.

Mais sa voix douce et mélodieuse à mon oreille, me prouva que non ce n'était pas un rêve, mais bien l'instant présent et sa question me laissa légèrement surprise, car je ne savais même pas pourquoi je ne lui en voulait pas....


Pourquoi? Je ne le sais même pas moi même, mais il y a certaines choses que l'ont ne peux expliquer et celle ci en fait partie.

Toute cette douceur, toute cette chaleur faisait battre mon cœur très vite sans que je ne sache le pourquoi du comment et cela en était très déstabilisant, mais tellement agréable comme sensation, si chaude, si douce, si puissante. Posant ma main fraîche sur la sienne je repris la parole avec douceur, comme un murmure dans la nuit

Ce qui est fait, est fait, alors oublions cela s'il te plait et repartons sur de meilleur bas, car je ne veux pas me disputer avec toi si bêtement alors que la soirée avait si agréablement commencé pour moi avant de tourner au ridicule Mes deniers mots avaient été dit avec une pointe d'amusement dans la voix, car sa chute avait été des plus drôle et il avait fallut un moment pour que je calme ma crise de fou rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Mar 27 Aoû - 10:50

Le moment possédait un brin de magie que personne n'aurait osé brisé tant d'émotions s'entremêlaient. Douceur, gentillesse, tristesse, reconnaissance, tendresse. Un mélange attendrissant et hypnotisant. Un homme et une femme. Une hunter et un vampire. Deux amis étroitement liés. L'un voulait protéger l'autre et la protéger, s'excuser de ces paroles brusques. L'autre semblant accepter cet être de la nuit, noble et puissant, et pourtant l'excusant et ne pouvant lui en vouloir.

La tenant étroitement dans ses bras, il ne voulait pas la laisser s'échapper. La chaleur du corps vivant de la demoiselle le réchauffer doucement et Gabriel appréciait celle-ci. Les paroles traversèrent son esprit tandis qu'il cherchait une explication. Certes, il était d'accord sur certain fait qui ne pouvait s'expliquer, mais il ne pouvait s'empêcher d'essayer d'en trouver une. Réfléchissant calmement, il remercia intérieurement chaleureusement la gardienne, ne pouvant nier le fait qu'elle soit déjà devenu "spécial" à ses yeux. Le contact de sa main sur la sienne, le déconcertait, mais il ne dit rien. Préférant refermer ses doigts autours des siens. Levant les yeux vers la nuit, il ne put qu'esquiver un sourire. Le temps ne se vivait pas de la même manière pour les vampires que pour les hunters, mais pour une fois, deux êtres opposaient, deux entités à part entière ressentaient au même moment, la même chose. Un moment presque unique et véritablement magique. Sa voix chantante et d'une douceur esquisse retentit dans le calme de l'obscurité.

— Tu as sans doute raison. Je ne pourrais moi-même expliquer pourquoi je te veux autant à mes côtés en ce moment-même.

Gabriel souffla sur ces mèches de cheveux qui virevoltaient tranquillement au rythme de la brise. Une nuit des plus agréables, autant par le temps que part cette étrange rencontre ponctué de péripétie. Sa chute lui revint en tête et il remercia le ciel de n'avoir croisé personne, car il en aurait eu honte. Les paroles de la demoiselle furent un baume au cœur pour la vampire au cœur tendre.

— Une fois de plus, tes paroles sont justes. Repartons du bon pied.

Plissant les yeux, ces iris dorés semblèrent fondre sous la tendresse qu'elles exprimaient. Retournant la demoiselle, il mit un genou à terre, souriant à moitié.

— Puisses-tu accepter ma future invitation. Je souhaiterai que tu m'accompagnes à la guilde, le weekend prochain ?

Il n'avait pu s'empêcher de faire les choses dans les règles, espérant presque voir la gêne de la demoiselle. Un brin sadique ? Sans doute, il aimait faire rougir et embêter la gardienne.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Jeu 29 Aoû - 18:59

Juste un homme, et une femme, deux jeunes gens que la vie commençait à peine à sourire et qui découvraient milles et uns sentiments plus puissant les uns que les autres...

Blotti étroitement dans ses bras, je m'y sentais protégé et à l'abris de tout le mal que l'on pouvait me faire si bien que je n'avais pas du tout envie que cette étreinte se finissent. D'ailleurs le temps lui même semblait s'être figé, pour nous permettre de savourer ce moment pleinement.

En tout cas ni lui et ni moi même ne pouvions mettre un nom sur le faite de vouloir rester  si près l'un de l'autre et les seuls témoins de ce moment, n'était que la lune et les étoiles silencieuse, gardienne des secrets de la nuit.


Je me sens protégé quand je suis ainsi lui murmurais d'une voix si basse et si douce, que seul ses capacités de vampire pouvait la lui faire entendre et pavenir

Fermant  les yeux, je me laissais bercé par la douce brise de la nuit un petit instant, abaissant pour la première fois de ma vie ma garde, car je savais qu'avec lui près de moi rien ne pourrait m'atteindre,  comme si j'étais guidé par une force naturelle et logique.

J'ouvris à nouveau les yeux lorsqu'il pris la parole, ravie de savoir que tout cela n'était qu'à mettre de côté, car un peu trop enfantin pour vouloir rester fâché, ou alors une autre chose encore plus puissante. En tout cas mon cœur lui semblait comprendre certaine chose que j'ignorais, car il s'était mis à battre bien plus vite depuis que Gabriel m'avait pris dans ses bras.

Soudain l'étreinte cessa brusquement et avant de comprendre pourquoi, je vis le jeune vampire devant moi, un genou à terre, comme dans les films à l'eau de rose dont les filles de la classe était accro, mais bon ne me laissait pas indifférente plus que cela il fallait l'avouer et son geste me fis légèrement rougir, mais un sentiment de peur plus puissant fis fuir la gène à grand pas.

Lui à la Guilde, c'était un suicide complet, que se soit mon frère qui nous vois ensemble, ou le chef lui même, cela serait des ennuis pour lui et je ne voulais pas de cela.


Tu es fou? Tu ne peux pas aller la bas sans courir de gros risque. Je refuse qu'il t'arriver quelque chose en voulant aller la bas. Il y a des Hunters qui ne tolèrent pas la vue du moindre vampire, peut importe son rang ou sa classe sociale et je refuse de te perdre Gabriel le ton ma voix à la fin de ma phrase se teinta d'une immense tristesse et douleur, car je ne voulais pas le perdre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   Sam 31 Aoû - 13:28

Le souffle de ces paroles vinrent murmurer à l'oreille du vampire une douce mélodie. Elle savait qu'elle l'entendrait et il savait que ces mots étaient véridiques. Une brise franche et limpide. Nul besoin de réponse à ces derniers, le simple fait de la tenir, étroitement comme il le faisait, montrer l'importance qu'il portait aux paroles de son amie. Et qu'aurait-il répondu, si en prenant son courage et en ouvrant son cœur à la demoiselle il avait osé faire entendre sa voix ? Sans doute, qu'il aurait avoué que peut-importe ce qui arriverait, il l'a protégé et qu'il ne laisserait nulle personne la toucher, la faire souffrir. Qu'ainsi, en la tenant fermement, il espérait pouvoir la lier à lui, le temps qu'elle se lasse de lui. Non, Gabriel ne pouvait se permettre de tels mots, du moins pour l'instant. Il ne savait pas ce que le temps lui réservait, ce que le futur lui voulait. Et les choses qui lui échappaient été bien encore trop nombreuse. Avait-il encore une âme sœur à qui tout donner ? Où son temps était-il révolu, sa moitié était-elle morte ? Disparu ? Laissant le vampire qu'il était seul pour l'éternité. Le sang pur, ne savait pas. Et il avait peur d'ouvrir son cœur à cette douce demoiselle. Et surtout, était-il capable de faire souffrir sa camarade Aoi, qui semblait voir en lui bien plus qu'il ne l'aurait pensé ? Il y avait Kaoru, aussi… Leur relation était ambigüe et il ne pouvait la rompre. Et pourtant, le vampire, l'homme qu'il était, ne souhaitait qu'une chose. Oublier tous ses soucis, et ne se souciait que d'une seule chose. Une personne. Une femme. Celle qu'il tenait dans ces bras.

Profitant de l'instant, propice aux demandes, il s'agenouilla. Quelque peu cliché, mais il était de l'ancien temps, bien qu'il est appris à se moderniser. Mais, bien vite, il lu cette même tristesse qui aurait voulu faire disparaitre d'un mot. Et cette douleur, qu'il aurait souhaitait balayer d'un revers de main. Ces mots furent presque douloureux, mais tellement franc, qu'il ne pouvait qu'être reconnaissant de l'attention qu'elle lui porte. Oui, il en était heureux. Le vampire osa un sourire. Un sourire léger, mêlé à un tendre regard. Ces iris dorés fondaient littéralement de douceur et exprimer toute la gratitude qu'il ne pouvait exprimer. Les mots sont malléables, dangereux et complexes. Tandis, qu'un geste peut valoir tous ces derniers et vous surprendre. La demoiselle était le tout. Des mots francs, des gestes inattendus, elle lui offrait une attention particulière et le Brun semblait enfin s'en rendre compte.

Plus que jamais, il s'exprima calmement, tentant d'apaiser Elemina, voulait lui faire comprendre qu'il n'était pas aussi faible. Mais surtout, qu'il ne cherchait en rien la guerre avec les hunters. Loin de lui, l'idée de vouloir se faire des ennemis. Il était un pacifique, un peu idéaliste sur les bords, quelque peu machiavélique parfois, et sadique sur les bords lorsqu'on le cherchait. Mais, au fond de lui, coulait le sang de sa mère, qui avait aimé les humains et lui avait transmis cette amour pour cette race étrange.

— Je ne suis pas fou, Elemina.

Se relevant, il passa son index sur la joue de la hunter, caressant du bout des doigts ce visage exprimant tant de souffrances.

— Ils ne peuvent me faire du mal sans raison et pour y rentrer… je me plierais à leurs règles. Mais tu as raison, certains n'apprécieront pas de me voir. Alors… si je pouvais t'avoir à mes côtés, je t'en serais reconnaissante.

Il savait qu'il n'aurait pas du demander. Mais la savoir peut-être à ses côtés, même à la guilde, le rendait plus heureux qu'il n'aurait pu le penser.

— C'est une demande égoïste, je le sais. Et je m'en excuse, Elemina.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: • Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»   

Revenir en haut Aller en bas
 
• Sous un clair de lune. « PV Elemina Blake.»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Déambulation sous le cynique clair de lune...[PV: Ame]
» Sous le Clair de Lune~ Feat. Petite Lune
» Edition Clair de Lune
» Un rendez-vous au clair de Lune [PV Melody]
» Pratiquant la magie au clair de lune...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Allons jouer :: Corbeille-
Sauter vers: