AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:08



Carte d’identité

›› Nom : Zayn.
›› Prénom : Noctis Leight.
›› Âge : 18 ans.
›› Groupe : Day Class & Hunter.
›› Arme : Moonlight and Silvernight :


›› Spécialité(s) : Le maniement à deux armes et les arts martiaux.



Physique


Tu es l'ombre et la lumière. Les ténèbres et le ciel. La nuit et le jour. L'enfer et le paradis.

C'est un homme sans nul doute. Son apparence n'est pas quelconque, mais loin d'être unique en son genre. Je veux dire par là, qu'il est plutôt beau, mignon, sexy et charismatique. Il a un physique disons attrayant avec un certain charme. Dame nature a été plutôt sympa avec lui.

Une silhouette svelte et mince, presque androgyne. Des jambes longilignes et finement musclées. De longs doigts fins ornés d'une bague par moment. Un ventre plat et des abdominaux qui se remarquent, mais sans plus. Une peau cristalline, douce comme la soie et sucré qui accentue son corps bien mesuré. Sur ce corps vous verrez, dans le creux des hanches, un signe tribal fin tout en longueur ainsi que deux roses entremêlées à sa cheville. Du haut de c'est seulement un mètre soixante-quatorze, il n'a pas encore fini de pousser. Pour un poids trop juste, de 55 kg, ce dernier lui convient sans problème. Il n'a pas grand-chose à envier aux autres. A part, peut-être son visage qui n'est pas assez masculin à son goût.
Un doux visage angélique, une bouche nacrée et un nez légèrement retroussé finement sculptés. Des pommettes ni trop haute ni trop basse qui rosissent facilement. Vous remarquerez plusieurs boucle d'oreille en argent ou noir du côté gauche de son visage. Puis ses yeux. Oui, deux yeux en amandes d'une couleur profonde comme une nuit étoilé tellement clair que l'impression d'être en journée vous passera, d'un argent, tel le une nuit de pleine lune baigné de lumière céleste. Autrement dit, ils sont argenté, ce qui est peu commun. Comme si ses iris si pétillant, exposaient la vie de cet adolescent sans son accord. A eux seuls, ils sont plus vivants que n'importe quelle autre partit de son corps en dehors de ces joues qui tournent au pivoine tous les quatre matins. Son regard se trouve être curieux et doux. Dans d'autre, il peut vous clouer sur place. A travers celui-ci vous voyez qu'il est dangereux et qu'il vous faut faire attention à cet homme encore jeune.

Il nous reste ses cheveux. Des mèches couleur noir ou bleu nuit celons l'éclairage. Mais est-ce sa véritable couleur de cheveux ? Aucune idée, je ne peux vous le dire. Des mèches indomptables qui recouvrent son crane en une étrange coiffure loin d'être déplaisante à regarder. Le tout ponctuait de mèches argenté et rouge. Mais, les faits sont tout autre, si Noctis s'est fait des mèches rouges, c'était intentionnellement pour ne pas faire passer ces blanches pour étranges. Car oui, depuis qu'il possède cette arme anti-vampire, mais surtout lorsqu'il l'utilise, ces fils cendré deviennent blancs. Lors du retour à la normal, quelques mèches restent, parsemant ces cheveux de fil argenté. Des cheveux doux au toucher et qui lui arrive dans le bas du cou.

Puis vient sa manière de s'habiller. Il a un certain sens de la mode et aime être bien habillé de ce fait... il a toute sorte de vêtements. Allant de la chemise simple aux costumes. Mais il a tout de même une préférence. Les pantalon, ou short clair ou foncé en jean ou en coton et la chemise ou le débardeur d'une couleur claire. Un long manteau à col en V de couleur bleu nuit. Quand à sa pair de chaussures favorite, ce sont des bottes noires à lacets. Les baskets ou converses lui vont tous aussi bien, mais sont look portant sur l'emo ou le rock, il préfère portait ces boots. Quand il porte l'uniforme noire, il personnalise ce dernier avec ces propres bottes, quelques chaines et un tee-shirt quelque peu déstructuré remplaçant la chemise.


Caractère


Aussi doux que violent. Presque tendre, mais mauvais.
C'est un homme contradictoire, qui n'est pas bien compliqué à cerner aux premiers abords. Renfermé et solitaire. Son cœur n'est torturé que par le doute. Hésitant et peu confiant, il n'a aucun respect pour lui-même, allant parfois jusqu'à se dénigrer tout seul. Et pourtant, tout ceci il ne le fait consciemment. Son cruel manque de confiance en soi a toujours fait partie intégrante de Noctis. Sans doute s'est-il forgé une carapace sans s'en rendre compte, préférant être négatif et avoir une bonne surprise, plutôt que l'inverse. Bien qu'il ne voit pas d’inconvénient à être positif, il n'y arrive tout simplement. De ce fait, l'étudiant passe pour une personne froide et peut accueillante. Et pourtant, si conseil vous avez besoin, réconfort vous souhaitez, il sera à l'écoute et sera votre homme. Car bien que ces mots soit dur et glacial lorsqu'il s'y met, il a ce don : celui de faire parler les autres par son regard. Car oui, Noctis n'est pas quelqu'un de mauvais, il est étonnement chaleureux et reconnaissant. Ne jugeant jamais les autres. Mais c'est aussi un jeune homme franc et relativement direct, dire les faits, aussi terrible soit-il, sans sourciller est une de ces caractéristiques surprenantes. Lorsqu'on apprend à le connaitre, on remarque qu'il est attachant, voir presque attendrissant, mais pour cela il faudra déjà qu'il vous laisse s'approche de lui. Car le garçon n'est pas très entreprenant et est relativement timide. Mais derrière ce masque de glace, cette attitude solitaire, et ces mots rudes, se trouve une gentillesse bien particulière. Non, ce n'est pas un gentil chaton ! Mais il aime ces amis sans limites, n'hésitant pas se jeter corps et âme pour ces derniers. C'est en partie pour cela qu'il reste distant, de peur d'être trahis, mais Noctis n'est pas pour autant antisociale, non, juste froid.

C'est aussi un homme très protecteur, loyal & bienveillant avec ces proches et ces amis, bien qu'il n'en ait pas énormément. Se battre ne lui fait pas peur, mais tant qu'il peut éviter cela l'arrange. Impulsif, il lui arrive de pousser de gros coup de gueule et de prendre le "poil de la bêtes" en un rien de temps. Définissons qu'il est colérique et qu'il n'aime pas se faire marcher sur les pieds, appréciant la liberté à sa juste valeur. Légèrement maladroit, rêveur à ses heures, il a un côté mignon qu'il cache de peur qu'on se foute de lui mais qui fait bel et bien partit de Noctis. Il possède donc différentes facettes, nombreuses. Des qualités, des défauts, des peurs. C'est pourquoi en grandissant, il s'est vu apprendre à manipuler les gens. Un brin calculateur, et très intelligent, c'est un homme qui ne se sert de son savoir que lorsqu'il n'en a pas le choix. Fin stratège et combattant hors pair, il possède un certain sens de la justice et du détail. Une logique bien à lui et une trop grande curiosité. Noctis est donc un humain complet, surprenant, appréciant la vie, les gens, mais n'accordant pas aisément sa confiance. Ses plus grandes peurs sont d'être trahis et de perdre un être cher. Il préfère donc la solitude et s'y sent davantage en sécurité qu'entouré d'une foule de monde ne pensant qu'à eux.


Histoire


Prenant son courage à deux mains, il poussa la porte du salon toujours aussi sublime. Le sol visible en carrelage couleur sable recouvert de tapis bordeaux était composé de grand et somptueux canapés et fauteuils s'accordant au reste de la pièce. De longs rideaux border la baie vitrée donnant une vue impénétrable sur la mer, éblouissante étendu bleu en ce moment de la journée. Assis dans son fauteuil, un homme, la cinquantaine, habiller simplement, mais restant classe, journal en main avait les yeux rivés par la fenêtre. Entendant la porte s'ouvrir, ce dernier se retourna, arquant un sourcil en voyant le visage de son fils cadet. L'invitant d'un simple geste de la main à venir s'asseoir à ses côtés, le jeune homme vint s'installer dans le fauteuil face à son père, croisant ses jambes nonchalamment. Le silence ne se rompit pas immédiatement, les deux hommes observant le paysage en dehors, le soleil réchauffant le cœur de l'un, le soleil fatiguant l'autre. Le garçon assit face à son paternel hésité sur la façon de dire la chose. Autant ne pas y aller par quatre chemins, de toute manière, cela ne changerait rien. Le prince se demandait surtout qu'elle serait sa réaction, au moins, il ne faisait pas comme Raziel, partir en laissant un simple mot à l'homme grisonnant. Chose à ne pas faire, mais notre ami y avait réfléchi et ferait en sorte de rester bien vu par son cher paternel.

/DÉBUT FLASH BACK/

Doucement, à l'horizon, le soleil disparaissait, laissant mille et une couleur rayonnait un dernier moment, étincelant tel un feu d'artifice la chambre de Noctis. Celui-ci adorait regarder ce moment de la fenêtre. Encore assit à son bureau, il se leva gracieusement, calmement et sans précipitation vers son balcon poussant d'un revers de main la fenêtre à moitié ouverte. S'avançant dans l'embrasure, il posa ses longs doigts fins sur la rambarde, appréciant à sa juste valeur le spectacle qui s'offrait à lui. Hiver comme Été, il observait la lumière aux couleurs chaudes laisser place à celle blafarde, mais tout aussi belle, de la lune, reine de la nuit et de ces valets, les étoiles, commandant nos rêves. Alors que notre brillant astre disparaissait au loin sous les yeux argenté toujours aussi émerveillé, un bruit de porte, la sienne, se fit entendre. Comme réponse à celle-ci, un grognement mécontent s'échappa des lèvres de Noctis n'appréciant pas être dérangé dans ce moment. Et la personne qui venait d'entrer le savait pertinemment, mais n'en avait cure. Ce dernier eut tout de même la politesse de laisser le moment se terminer, ce qui ne dura pas bien longtemps. Le cadet se retourna pour faire face à son ainé, son frère, qu'il adorait. Tout en musculature, cet homme était sublime, masculin. Avec une peau tout aussi brunz que la sienne était cristal, des yeux bleus des profondeurs des océans, bien plus foncé que les siens, mais merveilleux sauf quand un voile de tristesse, ou qu'une profonde réflexions se faisait. Ou bien même lorsqu'une décision était prise et que rien ne le ferait changer d'avis. Un voile sombre qui pouvait exprimer de nombreuses choses chez Raziel !

Voyant que son frère ne prendrait pas la parole le premier alors que c'était lui qui était venu, mais il n'y ferait pas attention étant de la même famille. En tant normal, il aurait renvoyé la personne d'un geste et d'un regard argent glacial.

« Que veux-tu Raziel ? »

Une douce voix chaude et chantante comme aimait dire son frère, passant le temps à complimenter son Noctis pour un rien et énervant au passage ce dernier. Nuit de pleine lune contre profondeur des océans. Attendant avec une impatience non feinte, le plus jeune commencer à se demander la raison de la venue de son ainé ainsi qu'à se poser de sérieuses questions à l'étrange expression et regard de Raziel. Celui prit enfin la parole, sa voix rauque, mais restant agréable à entendre, lui répondit comme éteinte.

« Noct'... » Ah ! Qu'est-ce qu'il n'aimait pas entendre son frère commencer une phrase ainsi ! Cela ne présageait rien de bon et il le savait. « ... Je m'en vais... »

« Hein ?! » Fut la réaction de Noctis. Ses yeux étaient écarquillés de surprise et son visage bloquait sur une réaction ne venant pas, restant figé d'une émotion à venir. Le jeune garçon, se remémora rapidement la dernière phrase de son frère et posa alors la question, un mot, un seul.
« Où ? »

La réponse vint immédiatement, comme il s'y attendait et il s'y attendait bien-sûr ! Ce qu'il savait aussi, c'est que son petit frère n'attendait pas seulement l'endroit, par ce simple mot, il voulait tout savoir et ne prononcerai pas une autre parole, tant qu'il n'aurait pas toutes les informations !

« Japon, rejoindre mère. Partir étudier la médecine. Je ne veux pas devenir l'héritier de père, il ne m'aime pas, mais je suis l'ainé et c'est ainsi que normalement cela doit se passer. Je devrais prendre son héritage et je n'en veux pas petit frère. Je m'en vais donc. »

Laissant les informations donnaient par son frère montait au cerveau, le visage de Noctis se transforma peu à peu en une expression de pure colère, ses pupilles lançant des étincelles. Brutal, direct et méchant fut les émotions que perçut l'ainé dans les futures paroles de son cadet.

« Lâche. Tu n'es qu'un lâche qui ne pense qu'à toi, Raziel ! Je ... Tu ne peux pas partir comme ça et me laisser le trône car tu sais aussi bien que moi, que je n'en veux ! Rejoindre mère ? Ne me fait pas rire ! Et pourquoi ? Pour des études de médecines ! Ne te fou pas de moi cher frère, tu ne t'en sortiras pas comme ça, si tu t'en vas ! »

Raziel observait son frère, l'expression de colère laissait place à une profonde déception, tristesse et une solitude naissante, un vide se formait dans le corps de son frère, de son Noctis alors qu'il avait déjà tant souffert à cause de lui !

« Noct'... »
« Ne me laisse pas... »

La phrase surprenant Raziel, il ne put s'empêcher de le prendre dans ses bras, s'attendant à se faire rejeter, mais non. Le doux visage de son frère était sur son épaule.

« Je suis désolé, je n'ai pas le choix petit frère. Tu feras un bien meilleur... »

/Clac/

Une gifle qu'il n'avait pas volé certes, mais qui le rendrait plus fort. Noctis tremblait comme une feuille mais c'était dans ces moments qu'il était les plus dangereux, sans pitié, sans scrupule, sans moral. Il pourrait le tuer sans nul doute et c'est ce que voulait Raziel.

« Dégage. »
« Noctis, je m'en vois désolé, je t'aime plus que tout, tu le sais... »
« Sors d'ici, sale con ! »

Un visage déformé par la rage, une voix effrayante, un prédateur qui se retenait de tuer. Dangereux. Raziel avait peur, il s'inclina devant son petit frère, la chose, la personne qu'il aimait plus que tout, bien plus qu'un frère. Il aimait d'une façon qu'il n'aurait pas du. Raziel partit en marcher arrière, ne détachant pas ses yeux de ceux de son frère alors âge de seulement douze ans et pourtant déjà redoutable. Il ne savait pas encore...

Le lendemain matin, lorsque leur père vit le simple mot laisser sur la table du salon avec écrit : « Partit. Ne reviendra pas. Rêve à réaliser. Prends soin de Noctis, je l'aime tellement. Adieu père. »

Un hurlement de rage et de terreur se fit entendre. L'homme était dans une colère digne des dieux de l'olympe, son fils, son ainé partit ! Ce raté, ce lâche osé le laisser, lui ! Heureusement, il lui restait son cadet, petit prodige. Il le protégerait comme il le faut. Mais un changement c'était déjà opéré dans le petit être debout devant la fenêtre du salon, une détermination nouvelle se lisait dans ses yeux alors que son cœur meurtri du départ de son bien aimé frère souffrait d'une solitude nouvelle. Lui aussi voulait la liberté, il l'obtiendrait ! A sa façon, à la façon de son père, digne d'un prince. Un sourire énigmatique étira les lèvres du jeune enfant lorsqu'il annonça à son père : « Belle la liberté autant que le ciel, cet astre et ces étoiles. »

/FIN FLASH BACK/

Depuis ce jour, Noctis se forgea. Son caractère devint insupportable aux yeux de son père. Rebelle à ces heures. Dragueur à d'autre. Bagarreur, colérique, impulsif. Mais malgré ceci, il restait toujours digne, assuma ses conneries avec un sourire, les punitions de son père toute aussi mauvaise que ce dernier par des cris au début, des grimaces à présent. Sa première punition fut le jour, où des hôtes et pas n'importe lesquels dînèrent. Allongeait sur son lit dans sa chambre, le petit Noctis, seulement treize ans, était en train de s'adonner aux plaisirs charnel pour la première fois avec un homme de sept ans son ainé, bien-sûr l'homme au-dessus fut arrêté à temps par le père du plus jeune, allant rencontrer le mur voisin de la chambre et voyant des étoiles. Le fils de l'hôte fut viré de la résidence des Klein alors que son père, le ministre du sport, s'excuser bien bas du comportement de son fils. Le père de Noctis s'occupa alors de son fils. L'enfermant tout d'abord dans la cave, mais voyant que cela ne faisait aucun effet, car celui-ci chanter des chansons paillardes riens que pour emmerder le monde ou plutôt son paternel, il décida de passer plusieurs niveaux au-dessus. Le petit fut alors fouetter en étant menotter, bruler et j'en passe. Pendant quelques heures au début puis des journées entières du fait de ces conneries grandissante. Vendre de la drogue, se battre avec n'importe qui etc. Plutôt alarmant vu son jeune âge. Ainsi, notre jeune ami devint quelqu'un de respecter dans les milieux difficiles. Surnommer l'ombre, le prédateur et d'autres encore, maîtrisant l'art de se battre à main nue comme à l'arme blanche ou à feu. Le danger l'excitait au plus haut point. Puis il commença à se lasser, ce n'était pas la liberté comme il le pensait. La liberté qu'était-ce ? Il voulait le découvrir et partir loin de son père pour en avoir le goût, car prêt de ce dernier, la liberté le fuyait !

Il se leva, de nouveau sur Terre et les pensées claires, sans un regard pour son père, puis s'approcha de la fenêtre, posant sa main brûlante contre la vitre glaciale. Noctis ne partait pas comme ça, des conditions lui seraient données par son père s'il acceptait, il n'avait pas le choix de toute manière, mais lui aussi avait ces conditions. Une sorte de contrat se ferait entre eux, bien plus subtil que le départ de son frère, Raziel, sur un coup de tête !

« Parle mon fils. » Le ton était las, il ne savait désormais, jamais à quoi s'attendre avec son fils aussi tordu, manipulateur que lui. Rivant son visage sur son fils, dos à lui et observant ce dernier, il constata qu'il était beau, un bel homme. Ressemblant davantage à sa mère de par la couleur de ses cheveux et yeux qu'à son père. Entre Japonais et Canadien, il était la juste moitiés.

« Je souhaite partir. »

Un bond et son père fut à ses côtés, le priant de le regarder déjà mécontent comme s'y attendait le jeune homme au sourire arrogant.

« De quoi parles-tu ? Partir ? Il n'en est pas question ! La question est... »
« Oui, partir. Au Japon, vivre... près Tokyo. Étudier la-bas. Ne faites pas cette tête je n'ai pas fini. Je reviendrais, je souhaite simplement changer d'air et apprendre ailleurs que dans ce pays. »
« Non ! »
« Que vous soyez d'accord ou pas m'importe peu. J'irais. Je ne pars de la même manière que Raziel alors écoutez-moi au moins. Un académie se trouve là-bas et m'a invité à la rejoindre. Rien a craindre en étant à Tokyo. Si j'y vais, quand je reviendrais, j'accepterais de prendre ta suite sans question. Je veux juste ma liberté. »

Son père semblait réfléchir. Qu'avait-il à perdre ? Rien, il avait simplement besoin d'être sûr qu'il avait un héritier et que...

« J'accepte. Du moment que tu me reviens... »
« J'appartiens à père... »

L'homme sembla approuver cette phrase. Bien-sûr notre cher Noctis ne pensait pas le moins du monde à celle-ci, mais tant qu'il obtenait ce qu'il souhaitait, il verrait plus tard. Un sourire apparut alors sur ces lèvres, une fois partie, jamais il ne reviendrait. Sa mère était au courant et malgré les quatorze ans du garçon, elle avait compris la volonté et la détermination de son enfant. Elle était donc prête à le protéger, le loger, mais surtout le faire disparaitre de la circulation. Et s'il fallait, ils mettraient en scène sa propre mort...

*/DÉBUT FLASH BACK/*

Il était seul, la nuit était tombé et son ordinateur était la seule lumière visible dans sa chambre. Noctis balaya d'un regard la pièce, ces yeux s'habitaient facilement aux ténèbres. Agilement, il se glissa sans bruit à son bureau, pianotant sur le clavier et mettant son casque. Elle apparut alors, lumineuse et toujours aussi belle. Il croisa son regard jumeau et des larmes perlèrent au coin de ces yeux. Sa mère était radieuse et elle lui sourit. Inconsciemment ces doigts vinrent se poser sur son écran et il entendit la voix chantante dans son casque, lui murmurant de doux mots. Se reprenant, le garçon acquiesça, comprenant le plan de sa mère. Ce qu'il ne savait pas c'est que Selena, tel était le prénom de la magnifique femme à l'écran, c'était que son frère était derrière accompagné d'un second homme qu'il ne tarderait pas à rencontrer...

*/FIN FLASH BACK/*

Tournant les talons, Noctis décida de préparer ces bagages et de partir dans deux jours. Bien qu'il soit pressé de partir, il préférait ne pas montrer son impatience et occupant son temps entre les promenades, les adieux, les souvenirs. Le moment tant attendu ne tarda pas et l'adolescent fit ses au revoir à son père. Pas d'accolade, de câlin, un simple signe de main et une révérence rapide. Ses baguages sous les bras, il jeta un dernier coup d’œil à l'immense bâtisse de pierre et de lierre. Sublime au charme glacial. A l'image de son paternel. Noctis monta en voiture, direction l'aéroport pour le Japon.

La voyage se fit sans problème, beaucoup s'étonnèrent de voir un si jeune garçon seul avec de telles baguages, et certains vinrent l'aider. Ne refusant pas une aide, il apprécia même le voyage avec un certain Aiden Van Wide, d'au moins dix ans son ainé. Mais il était drôle, étonnant, mais surtout très intéressant. Lorsque l'avion se posa, il récupéra ces affaires et remercia l'homme pour son aide, ce dernier prit la direction sud, tandis que lui se dirigea vers la nord. Mais ce qu'il pensait être une simple rencontre, n'était nul autre que le plan de sa mère pour le faire disparaitre. Il monta dans un taxi et lui indiqua l'adresse. Comme prévu... il eut un accident de voiture et mourut sur le coup. Du moins, en apparence.

Noctis n'existait plus... Sa mère lui offrit une nouvelle identité et il dut même changer de prénom pendant un moment, s'appelant Leight Zayn. Ayant du mal, il reprit son ancien prénom, mais garda le nouveau nom de famille de sa mère. A présent, il était le fils caché, portant le même prénom, mais faisant passer ce dernier comme son second prénom, n'appréciant pas son premier. Il était le demi-frère inexistant. On lui créa de faux papier et une nouvelle identité... Tout ceci dans un seul but : celui d'être libre et libérer de ces chaines, de la torture passées, de la maltraitance qu'il avait eu. Un mauvais souvenir, un simple cauchemars.

Aujourd'hui, il est simplement Noctis et appartient à l'Académie Cross. Il a appris l’existence des vampires par inadvertance en entendant une conversation entre sa mère et l'homme de l'avion : Aiden Van Wide. Hunter, vampire, guilde, sénat. Il n'en crut pas ces oreilles et fut choqué d'entendre de telle parole. Sa mère lui expliqua qu'elle faisait partie d'une longue lignée de chasseur de vampire et que lui-même semblait posséder des capacités hors normes, bien plus qu'elle-même. Mais il se refusait à accepter l'offre du chef hunter Kaien Cross. Faire partie d'une guilde, tuer des vampires... Et pourtant, ce dernier tient à lui confier une arme lors de leurs unique entrevue : pourquoi ? Car l'énergie dégageait par cette dernière était identique à son aura. Incompréhensible. Depuis, il s'est retrouvé plus d'une fois mêlé à ces histoires fantastiques. Plus d'une fois, il fut manipulé par la guilde, par Aiden et Selena, sa mère. Mais aujourd'hui encore, Noctis se refuse à appartenir à la guilde et pourtant, il est marqué comme étant un futur conseiller auprès d'un certain Kiryuu Zero.
Enfin libéré de douloureuses chaines, le voila prit dans un filet bien plus dense et étrange que tout ce qu'il aurait pu croire. Mais son sang et ces capacités parlent d'elle-même : il est née pour chasseur et suivre le futur dirigeant... Un euphémisme en soi.





In the Life



    ♦ Pseudo : Angel
    ♦ Age : 19 ans
    ♦ Comment as tu découvert le forum : DC x3
    ♦ Code du règlement : Validé by Gab'
    ♦ Que penses-tu  du forum : Héhé *-*



Dernière édition par Noctis L. Zayn le Dim 22 Sep - 17:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Akeran

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 22
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:11

re-bienvenue =p

Omg, j'adore ton avatar **

~~~~~~~~~~~~

The world is a stage, we're only the actors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:13

J'imagine que tu as deviné qui c'est ? x3
En tout cas, merci.
Héhé. Merci beaucoup pour l'avatar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Akeran

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 22
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:24

Tu pourras faire trébucher Noctis =p

~~~~~~~~~~~~

The world is a stage, we're only the actors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:45

Bien vu Ely-chou. Mais je préfère qu'aucun d'eux ne trébuche. ^.^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Akeran

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 22
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mar 9 Juil - 20:56

Je peux aider pour le trébuchage =D


~~~~~~~~~~~~

The world is a stage, we're only the actors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Mer 10 Juil - 22:21

re bienvenue xd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Ven 12 Juil - 14:05

Merci bien Mina-chouw ^-^
Plus que l'histoire à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Ven 12 Juil - 17:16

hannn j'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeuhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh ce que je viens de lire * lui met le grappin dessus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Ven 12 Juil - 21:51

Merci Ele-chi !
J'ai fini, la fin est peut-être rapide, mais je tiens à ce que certaines choses restent sous silence. Elles apparaitront eu fil des rp. Après, je peux les ajouter sans soucis et faire plus long. ^.^

Pour préciser : Noctis est un étudiant avant-tout et hunter contre son gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Sam 13 Juil - 8:05

ahhhh j'adore la fin, elle est très bien et la fin laisse envie à découvrir bien des choses ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   Sam 13 Juil - 8:21

Merci beaucoup ! Si ça te plait, c'est nickel *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%   

Revenir en haut Aller en bas
 
Noctis Leight Zayn : Quand les nuages s'assombrissent : 100%
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand passent les nuages...
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Quand l’État est en faillite, la Nation est en péril
» A QUAND UN NOUVEAU DEPART POUR EVITER UN AUTRE 29 FEVRIER ?
» Quand les dès sont jetés .....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Carte d'Etat Civil :: Présentation :: Présentations validés-
Sauter vers: