AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢    Jeu 17 Oct - 10:33




Promenons-nous dans la ville, pendant que...

« Dénouement »





J’observais Noctis qui gardait le silence et rougis légèrement à la vu de son sourire. Cela lui allait bien… de sourire… j’aimais le voir ainsi, cela me détendais et m’apaisais.

- Ce n'est pas ce que je voulais dire... c'est simplement que je prends des vies, comment pourrais-je être une bonne personne ? ... Et le fait que nous soyons des garçons ne me dérange pas... Je veux juste pouvoir être avec toi. C'est aussi suffisant pour moi.

Prendre des vies ? Celles des vampires ? C’était donc cela qui le tracassait ? Je soupirais, m’autorisant un bref soupire. Il n’aimait pas tuer… et s’il le faisait ce n’était que pour protéger quelqu’un ou par obligation, ce n’était pas son désir.

- J’ai tué moi aussi… et je n’hésiterais pas à le faire et le refaire si c’est pour te protéger.

Même si cela ne changeais rien car j’étais incapable de le protéger au final, quoique je faisais, cela restait vain. Cela finissait inévitablement de la même manière… Je serrais les poings. Je ne laisserais rien lui arriver… Même si je devait disparaître, je ne laisserais personne le toucher.

- Et, tu ne devrais pas dire ça ! T'es quelqu'un de vraiment attentionné. Et puis, peu importe, car au final, je... t'aime aussi, c'est aussi simple que ça

Je souris, retenant un petit rire, me détendant de nouveau, légèrement rouge. Cela me faisait réellement plaisir et j’aimais bien qui le dise. Je l’aimais moi aussi, c’était ainsi, pas vraiment d’explications. Son regard argenté… sa voix… Sa façon de me crier après parfois et son sourire… quand il boudait comme un enfant aussi… Sans prévenir, ça m’étais tombait dessus, mais je ne le regrettais pas. Si je comptais pour une personne… si j’avais une personne pour qui ma vie servait, cela me suffisait.
Il repris à propos du vampire et je haussais un sourcils. J’étais méfiant envers tout le monde donc ça ne changeait pas grand-chose mais…

- Les vampires ne font jamais rien qui ne leur est pas profitable… Dis- je légèrement contrarié.

Encore une chose que je devrais tirer au clair. Mais plus tard, ce n’était pas le plus important pour le moment. Je serrais légèrement sa main alors qu’il m’entraînait de nouveau à sa suite, mettant ma main libre dans la poche de mon pantalon. Je me demandais vaguement où nous allions… Enfin tant que j’étais avec lui, cela n’avait pas d’importance.

- Euh... On devrait vraiment aller s'asseoir au chaud... Tu fais souffrir ton pied à forcer autant.

J’eus un rire, encore avec se pied ? Mais j’avais était sage pourtant, j’avais un bandage et des béquilles ! Bon les béquilles je les avaient oublié dans la bibliothèque, fermés à présent, mais je les avaient quand même. Si je la retrouvais, j’allais les récupérer…. Si j’y pensais aussi…
Il m’offris un sourire gêné auquel je répondis tout en soupirant, il s’en faisait toujours beaucoup trop.

-  Hum... Y a un bar pas loin... enfin, je crois. Tu veux y aller ? Ou... on rentre ?

Je souris, n’ayant pas vraiment besoin de réfléchir à deux fois à sa demande. Toutefois j’espérais que ce n’était pas le jour de boulot de l’autre…

- Je veux bien aller faire un tour, tant que je suis avec toi, tout va bien. Et arrête avec ce pied, il va parfaitement bien.

Je secouais la tête, prenant un faux air contrarié avant de lui tirer la langue.

- Et puis j’ai été sage, je suis allé soigné mon pied… j’ai juste oublié les béquilles à la bibliothèque en passant… Ah maintenant que j’y pense… Je peux faire ça maintenant alors…

Le tirant légèrement sur le bras, je posais mes lèvres sur les siennes toutes douce et chaude.  M’éloignant, je plongeais mon regard dans le siens en souriant avant de reprendre.

- Je te suis donc… je suis totalement perdu…

Et ce n’était pas peu dire…








Dernière édition par Yukihiko E. Tsurugi le Mar 26 Nov - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Noctis L. Zayn

avatar

Messages : 206
Date d'inscription : 09/07/2013
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢    Lun 4 Nov - 14:01















Promenons-nous dans la ville...

Conclusion ~


Il s'était ouvert à son camarade. Lui confiant ses sentiments, ses doutes et lui offrant sa confiance. Depuis quand n'avait-il pas fait cela ? S'ouvrir aux autres. Rire, parler, s'engueuler. C'était tellement loin et pourtant les souvenirs étaient toujours présent. Il avait bien essayé de s'en débarrasser, mais il n'y avait rien à y faire semblait-il. C'était toujours la même rengaine, le même refrain, la même chanson mélancolique. Comme une douce mélodie sur un piano fredonnait par son passé, qu'un violoniste décidait d'accompagner comme un reflet aux souvenirs qui remontaient et qu'il n'avait toujours pas pu révéler à son camarade. Chassant ces derniers et renversant les ondes négatives qui risquaient de l'envahir pour cause de souvenirs trop ancrés et de passé le hantant, il secouant la tête. Frénétiquement, bien décidé à ne plus se laisser gagner par d'autres tortures du passé. Et, puis, il n'était pas mieux au final étant donné qu'il tuait. Certes, non par envie, il était loin du tueur en série ou du psychopathe, mais cela revenait au même à ses yeux.

Surpris par les mots de Yukihiko, le sourire qui avait tangué un bref instant lorsqu'il s'était perdu dans ses pensées, se renforça et son visage s’éclaire à nouveau. Ses traits se détendirent et il répondit, heureux et quelque peu taquin, masquant l'inquiétude qui lui vrillait l'estomac.

« Merci Yukihiko… mais, je ne te laisserai pas faire. C'est moi qui vais te protéger et tu n'auras pas à tuer ou te salir les mains. Personne ne s'approchera ou ne te fera de mal.»

Malgré son ton, il était indéniablement sérieux et il savait qu'il mettait le rouquin en danger en restant à ses côtés. La guilde, les vampires. Les ennuis tout simplement. Et, même si son camarade venait de lui avouer qu'il avait lui aussi tué… Il ne le laisserait pas recommencer. Sur de ces paroles, de ses convictions et de ce qu'il voulait, il reprit sa route, entrainant celui qui avait sans le vouloir voler son cœur. Serrant tendrement la main de Yukihiko, il chercha des yeux un repère, qu'il trouva au coin d'une rue. Réfléchissant en fronçant les sourcils, il ne relança pas la conversation sur Kamui, préférant sincèrement éviter toutes bourdes et paroles qu'il aurait pu regretter. Une promesse était une promesse. Et puis, le Gardien était convaincu qu'un jour, Tsu et Kamui se parlerait franchement, en face à face… Ainsi, son camarade saurait qu'il n'était plus seul.

Noctis s'inquiéta de nouveau pour son voisin et surtout pour son pied. Le rire de ce dernier lui indiqua qu'il se moquait sans doute gentiment de lui et du fait qu'il ressorte toujours les mêmes paroles. Mais, il s'en fichait ! Après tout, Yukihiko pouvait faire, dire ce qu'il voulait, il continuerait quand même de s'inquiéter et de vouloir prendre… soin de lui ? Oui, c'était sans doute ainsi. Son subconscient le lui disait. Les sentiments étaient vraiment quelque chose d'étranges et complexes. Mais, il se laisserait guider par ces derniers, du moins avec le rouquin. Avec les autres, il resterait cacher, à l'abri et distant. Et, puis à force de jouer le jeu, c'était devenu une partie de lui.
Une nouvelle pancarte, lui indiqua qu'ils étaient dans la bonne direction. Il reconnait le nom de ce magasin… bizarre qui vent des objets pour le vaudou soit disant. Un frisson parcourut son dos et inconsciemment, il serra davantage la main de son camarade. Il ne savait si c'était le froid ou l'effet que lui faisait le magasin, mais le résultat était le même.

Noctis haussa un sourcil et observa le rouquin, inquisiteur et soucieux, malgré les mots qu'il venait de lui dire. Bon, au moins, il avait été soigné son pied… C'était un sacré bon point. Maintenant, il fallait qu'il se ménage et peu importe ce qu'en penserait Yukihiko, tant qu'il n'irait pas mieux, il s'inquiéterait ! Répondant du tac ou tac, son ton était direct et buté.

« C'est logique que je m'inquiète, même… »

Il s'arrêta brusquement. Les lèvres qu'il avait tant voulu à nouveau, sans se l'avouer venaient de se poser à nouveau sur les siennes. Rougissant de nouveau, il se laissa faire avant que le rouquin s'éloigne et que tous deux vrillent son regard dans celui de l'autre. Souriant à son tour, Noctis rigola légèrement.

« T'es vraiment pas doué… »

Lui, tirant à son tour la langue puérilement, il décida de ne pas se laisser marcher sur les pieds et passa ses bras autour du cou de Yukihiko avant de poser à nouveau ses lèvre sur celles de son camarade. C'était un geste fait sur un coup de tête et non réfléchit. Car, il savait que s'il y avait pensé rien que deux secondes, il n'en aurait pas été capable. Heureusement qu'il était impulsif en fin de compte… Embrassant avec plus de possessivité et plus longuement, il s'éloigna alors, cachant son visage totalement cramoisie en reprenant la marche, lançant malgré tout.

« C'est comme ça qu'on embrasse, baka ! »

Noctis se gifla mentalement, il agissait encore comme un gosse, c'était chiant… Agissant comme s'il n'avait rien fait, il montra du doigt le bout de la rue.

« C'est ce bar là auquel je pensais, ça te convient ? … Que tu te poses un peu, car même si tu l'as fait soigné, il faut ménager ta cheville… Surtout si tu as oublié tes béquilles…»

Reprenant une fois de plus la marche, il avança doucement, suivant le rythme des enjambées de Yukihiko.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢    Mar 26 Nov - 10:51




Promenons-nous dans la ville, pendant que...

« Dénouement »





Je ris à sa phrase. Pas doué hein ? Oui j’étais au courant et c’était pas une chose que je pouvais contrôler peut importe la « personnalité » que je prenais. Mais c’était ainsi, cela venait assurément de famille.
Je sentis les bras de Noctis passer autour de mon cou mais n’eut pas le temps de réagir que je sentais ses lèvres sur les miennes avec plus de force que je ne l’avais fait précédemment. Rougissant j’appréciais le contact chaud avant de rire quand il reculant, cachant son visage qui devait être aussi rouge, si ce n’était plus, que le miens.

- Oh ? Cela veut dire que je vais devoir m’entraîner sérieusement…

Je ris légèrement pour tenter de le détendre un peu. J’avais l’impression que Noctis était vraiment timide en réalité. Observant le bar qu’il me montrait, je hochais la tête. Ce n’était pas le même bars où j’avais trouvé le pseudo docteur alors tout allait pour le mieux. Mais…

- Vraiment, je guéris vite alors laisse -le tranquille. A force de te préoccuper de mon pied, je vais finir par être jaloux.

Oui, ce n’était pas logique mais je trouvais cela amusant. Si ça continuais, j’allais prendre automatiquement de ma personnalité que j’avais crée et cela me faisait vraiment étrange… Tellement étrange que cela me faisait presque froid dans le dos.
Arrivant devant le bar, j’observais attentivement la porte. La grande question auquel je n’arrivais jamais du premier coup : fallait- il pousser ou tirer la porte ? Finissant par la tirer je soupirais avant de la pousser, je n’avais vraiment aucune chance pour cette histoire de porte. Entrant dans le bar, je tirais un peu Noctis à ma suite, refermant derrière nous en lui lâchant la main en même temps. Non que je n’avais envie mais je ne voulais pas l’embarrasser au milieu de tout ce monde, car moi je me moquais bien de leur opinion.
Faisant un bref signe au barman, je poussais Noctis à une table vide et isolé au fond de la salle. M’asseyant à face de lui, je soupirais avant de poser la tête sur la table, restant silencieux un moment en attendant  que le barman vient à nous nous demandant ce que nous voulions prendre.

- Un chocolat chaud… et toi Noctis ?

Oui, j’avais des demande étrange… en plus j’avais gardé mon visage contre la table et les yeux fermés. Un mal de tête commençais à croître et c’était plus qu’énervant. Soupirant alors qu’il repartait avec sa commande, je levais mon visage vers Noctis, mettant mes bras comme oreiller. J’allais parler mais finalement me ravisais, me contentant de l’observer en souriant légèrement. J’étais vraiment  heureux d’être avec lui.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢    

Revenir en haut Aller en bas
 
Promenons-nous dans la ville, pendant que... ⎢⎢ PV Kamui ⎢⎢
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Promenons-nous dans le parc pendant que le lapin n'y ais pas... Oh wait...
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans le parc ♫ [PV Warren]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le centre ville :: Le parc-
Sauter vers: