AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Suzaku Yamamoto

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 30/09/2013

MessageSujet: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   Lun 30 Sep - 20:57

Identité
♦ Nom : Yamamoto

♦ Prénom : Suzaku

♦ Âge : J'ai arrêté de compter après le nombre 10000 (Et il faut savoir s'en souvenir quand même, je vous assure c'est très dur ! Surtout pour les bougies.)

♦ Groupe : Sang-Pur

♦ Arme : Fine épée cachée dans le creux du bois de la canne.

♦ Pouvoirs :

- Diablo : Ceci est un pouvoir spécifique à Suzaku, il ne l'a utilisé que lorsqu'il a tué ses "faux" parents, mais là encore, le pouvoir ne s'était pas totalement dévoilé. Celui-ci permet de faire passer le vampire à une forme supérieure et augmente ses caractéristiques physiques et ses pouvoirs en fonction de sa colère ; plus elle sera grande et plus son pouvoir continuera d'accroître. Cette forme se caractérise d'abord par des ailes poussant dans son dos, puis par un changement petit à petit de son corps, grâce notemment à des cornes s'élevant du haut de son crâne, des griffes acérés, une longue queue et un corps démeusuré.

- Ice Age : Comme son nom l'indique, c'est en quelques sortes le contrôle du temps sous un aspect bien définit. En réalité, cela ne concerne pas réellement le temps en général, mais le fait de contrôler le vieillissement de son propre corps, procurant en quelque sorte une immortalité, sans pour autant être vulnérables aux blessures mortelles pour un vampire. Suzaku a développé son pouvoir au cours du temps et lui a permit de presque geler son vieillissement, pouvant alors avoir encore de longs millénaires devant lui.

- Manipulation : Grâce à ses milliers d'années d'expérience, ainsi qu'à son rang de sang-pur, il a réussit à maîtriser parfaitement son contrôle sur la plupart des vampires avec de simples ordres. Sa force est tellement grande et en étant l'un des plus puissants seigneurs-vampires, qu'il pourrait aussi étouffer un vampire de bas rang, uniquement grâce à son regard.

Physique
- APPARENCE GÉNÉRALE : Suzaku a souhaité depuis très longtemps rester un simple anonyme ou se faire passer pour quelqu'un d'autre, mais il a toujours eu le contraire de ce qu'il voulait ; finissant par attirer les regards des autres rapidement avec son charme implacable, ainsi que le style vestimentaire qu'il met chaque jour. Il n'a jamais été très discret, sans le vouloir par ailleurs, il a finit par accumuler les regards, ainsi que l'amour de certaines femmes, à la fois vampire et humaine, les ayant toujours repoussées.

- TAILLE : 1 mètre 70

- POIDS : 60 kilos

- PEAU : Peau assez claire.

- CORPS : D'apparence peu musclé, ayant une silhouette fine et élancée.

- VISAGE : Il a un visage fin et allongé, dont le front est découvert. Détenant une fine et grande bouche à la fois, ainsi qu'un nez assez long et filiforme.

- CHEVEUX : Mi-longs, recouvrant seulement quelques parties de son visage sur les cotés, de couleur bleuté à la limite du mauve. Ils sont en général coiffés de tel sorte, que l'on ne peut, de temps à autre, distinguer ses yeux.

- YEUX : D'une couleur très rare, ils caractérisent aussi la personnalité de Suzaku. Mauves comme entre la limite de la pénombre et les ténèbres, et fins comme le regard perçant d'un tigre à l'affût de sa proie.

- STYLE VESTIMENTAIRE : Très soigné, utilisant souvent des vêtements de saisons en cuir et rehaussés par quelques touffes de fourrures. Il porte pourtant souvent le costard et la cravate pour se balader dans la ville où lorsqu'il est invité.

- PARTICULARITÉ(S) : Il n'a pas de marques significatives sur le corps, mais l'on distingue un emblème sur les manches de ses plus beaux habits : un sigle qui représente la puissance de sa famille et surtout sa place.

- AUTRE(S) : //

Caractère
Suzaku aime tout particulièrement ses semblables, il sera ainsi prêt à tout afin de leur venir en aide, cependant, il déteste qu'on ne lui rende pas service en retour et se montrera alors d'une cruauté sans limite envers celui qui lui a fait faux bond. Il ne tolérera pas que l'on soit d'humeur à lui désobéir ; lorsqu'il veut quelque chose, il l'obtiendra de gré ou de force, quitte à vous arracher chacun de vos membres afin de vous obliger à vous repentir de vos actes et d'aller à l'encontre de l'objet ou la personne qu'il recherche. Il sera d'ailleurs toujours glacial envers quiconque essayera de le prendre pour un imbécile ou de lui faire croire qu'il a tord, puisque pour lui, chacune de ses paroles est à boire comme la sainte parole de Dieu.

Malgré ses nombreux cotés sombres, il n'en reste pas moins une personne de grande stature tout de même, capable d'élucider des mystères complexes en un claquement de doigts, toujours écouté et acclamé par ses faits et gestes, ainsi que par la gravité de ses paroles. D'une grande sagesse, il a réussit à faire reprendre le contrôle d'eux-même à de nombreux vampires et a réussit même à montrer à certains le bon chemin. Surpassant la plupart des attentes, il a toujours été d'une grande aide pour tous et très avisé dans chacun des ses faits et gestes, ayant aussi un talent prononcé pour l'art, il a réussit à de nombreuses reprises à créer de vrais chef-d'oeuvre dans sa vie.

Il restera souvent calme et n'est en général pas quelqu'un qui se laisse attirer par tout et n'importe quoi, il rester ainsi souvent impassible face à beaucoup d'évènements qui peuvent se produire autour de lui. Il peut parfois perdre son calme si il est tout le temps assaillit par les idioties de son entourage. Se distraire n'a jamais été son point fort, puisqu'il passe le plus clair de son temps à travailler sur ses propres projets, toujours en mouvement, il est impossible pour lui de ne rien faire. Pour profiter tranquillement de ses temps libres qu'il s'impose lui-même, il parle souvent avec un air plutôt sympathique et attrayant aux autres, ou se met tout simplement à lire des livres.

Il a une manie récurrente qui est toujours d'épier les gens, voir leurs moindres déplacements, habitudes, voire même jusqu'à les observer hautainement et supérieurement, les laissant alors à sa merci. Il peut parfois aussi rester seul dans un coin et être complètement coupé du monde, ne laissant aucune onde sonore parvenir à ses oreilles ; c'est aussi dans ses moments là qu'il faut éviter de l'énerver.

Histoire

♠ Naissance mystérieuse d'un vampire cruel. ♠

Tout les vampires ne naissent pas forcément de parents vampires, ceci est vrai pour la plupart d'entre eux, mais vous allez sûrement vous dire que ce que je vous dis est forcément vrai ; l'on peut en devenir un parce que l'on a été mordu par un autre et dont l'intention était de vous transformer. Cependant, le plus mystérieux cas fut celui de Suzaku Yamamoto, dont les parents n'étaient pas de la race des vampires. Ils ne l'ont jamais été, seul leur enfant est né vampire, mais comment cela avait-il pu se produire ? Quelle en avait pu être la cause ? A dire vrai, personne ne l'a jamais su, car l'on pensait certains vampires étaient en fait nés ainsi, grâce à un phénomène bien particulier, tombée tout droit du ciel et ayant aspergé quelques nouveaux-nés destinés à être des vampires. Ce n'était là qu'une supposition, car le cas de Suzaku reste encore et toujours un mystère.

Ses parents ne savaient point que leur fils était né autre qu'humain. Ils l'élevèrent comme chaque père et mère était capable de le faire, mais ayant par la même occasion, les fonds pour cela. L'on pouvait certainement dire qu'il était né sous une bonne étoile, car sa famille avait été plutôt riche et dont l'influence avait également été déjà prouvée. N'ayant au départ pour objectif, imposé par son père, de devenir un grand soldat, respecté de tous ; ce fut ainsi que le début de la vie de Suzaku allait être rythmée. S'exerçant dans tous les domaines possibles aux cotés de son géniteur, apprenant alors l'art de se battre dès le plus jeune âge, améliorant son langage, afin de devenir à la fois un grand seigneur et un grand combattant de Jéricho. Ils étaient encore loin de se douter qu'un jour leur progéniture ne serait pas atteint par la mort et la vieillesse.

Ses dix premières années furent consacrées alors à son apprentissage au maniement d'une sorte de lame en bois primitive et à son éducation, parvenant donc à devenir plus fort et plus rusé au fil du temps, égalant au final ses maîtres d'armes et ses professeurs. Il finit donc par devenir un petit guerrier, entrant dans une troupe armée  à peine onze ans : ce qui était très honorable à cet époque, il y a plus de huit mille ans. Prenant la lance et une lame de quelques centimètres en silex comme armes de guerre, il décida de prouver à son propre père qu'il finirait par devenir le plus fort de tous et honorer sa famille par ses actes de gloire et de bravoure. On lui montra donc la voie de chasseur respectable, ainsi que l'art de la guerre, de la tuerie. Il pensa toujours à ce que lui avait enseigné son paternel et ce fut comme cela qu'il parvint toujours à montrer à ses supérieurs, sa détermination et surtout sa combativité sans faille. Suzaku entreprit alors sa propre voie : être rapidement dans l'élite.

Quelques années passèrent encore, mais les ennuis commencèrent à faire surface, car chacun de ses faits et gestes devenaient de moins en moins fluides, rapides, perdant même parfois une partie de sa vision, laissant alors son corps vaciller de droite à gauche, pour finalement trouver appui sur ses propres armes. Beaucoup de ses aînés voulaient voir en lui un grand soldat, voire même le dirigeant de Jéricho, mais ils perdirent peu à peu cet esprit en voyant son corps dans ce drôle d'état. Des gens qualifiés dans le domaine de la médecine ; du moins, dans ses débuts, l'examinèrent. Cependant, aucune des consultations ne donnaient le moindre signe de fatigue, comme si il s'imposait lui-même ce calvaire. Néanmoins, très peu d'entre eux restaient indifférents face à cette attitude soudaine, ayant à peine quinze ans, les instructeurs pensaient que le jeune homme pouvait encore se mouvoir avec aisance, ce qui n'était hélas pas le cas.

Malgré les nombreuses apparitions des "docteurs", ceux-ci disaient toujours la même chose, ils répondaient toujours aux réclamations des parents du vampire qu'ils ne pouvaient rien de plus pour lui, qu'il semblait avoir une maladie inconnue et que ces charlatans n'avaient pas les connaissances requises pour la traiter. Suzaku souffrit énormément avant que le plus grand des malheurs ne lui arrive, sentant toujours ses propres forces le quitter peu à peu, sa gorge s'assécher, même si il buvait continuellement l'eau que lui procurait son père. Le gamin désira même que l'on lui ôte la vie, mais le refus catégorique de son père et son affection pour son propre enfant, lui enleva cette idée de son esprit. Personne ne pensait jusqu'alors qu'il allait parvenir à s'arracher ce qu'il avait de plus précieux : l'amour de ses parents et sa famille elle-même.


♠ La descente aux enfers. ♠

Alors que son père était à coté de son chevet et que sa mère dormait sur son lit fait de plumes et de feuilles de palmiers, le jeune vampire s'éveilla de son profond sommeil, laissant apparaître le vrai visage de la créature diabolique qu'il était. Ses yeux devinrent d'un rouge à la fois sombre et luisant dans l'obscurité de la nuit, son ombre projetée sur le sol de pierre lisse par la lune blanche. Cette noirceur finit doucement par grandir, laissant alors apparaître de larges ailes sortant de son dos, comme un démon surgissant du sol, comme une bête assoiffée de sang, il bondit sur son géniteur et, dans un hurlement de terreur lâché par son père, commença à pénétrer ses dents devenues aussi grandes et pointues que celles d'un tigre, dans la chair de son repas, buvant alors lentement son sang. Son paternel ne pu continuer de crier, car en un rien de temps, cette morsure le vida de ses forces.

Alertée par la voix de son mari, la mère de Suzaku parvint rapidement dans la chambre de son fils pour y voir la scène, regardant son propre garçon aux cotés de son père, en train de lui aspirer son essence vitale. Par peur, celle-ci décida de tuer le jeune vampire en prenant sa lame et en lui plantant directement dans le cœur du démon, qui resta alors un petit instant immobile. Croyant avoir définitivement mit fin à ses jours, elle essaya de s'approcher un peu plus de celui qu'elle aimait, mais, à sa plus grande surprise, en détournant les yeux sur son fils, elle vit le diable en personne s'élever au-dessus d'elle, son épée à la main, Suzaku pénétra alors la lame dans le corps de sa génitrice. Un regard de mépris et de terreur s'installa dans les yeux de la femme, discernant son propre sang couler du bas de son ventre, mettant la main par-dessus la blessure mortelle.

Doucement, celle-ci tomba lentement sur le corps de son amour et lança son dernier soupir dans sa chute. Le cœur de Suzaku se mit alors à battre aussi fort que les tambours de guerre, une larme s'échappant de son œil droit, il se mit à genoux devant ses deux victimes, tandis que l'apparence du démon aux yeux rouges finit par disparaître peu à peu, ses ailes retournant lentement dans le corps du jeune vampire. Il posa ses mains sur les corps inertes de ses parents et, par un excès d'émotions, pleura sur les deux êtres gisants sur le sol tacheté de leur propre sang. Ce fut le début de la descente aux enfers du futur seigneur-vampire, laissant derrière lui sa famille décimée de ses propres mains, la grande ville de Jéricho également, prenant avec lui le strict nécessaire et partant rapidement dans une directions inconnue, poursuivit par ses traqueurs ayant jurés de le tuer.

Il dû pendant quelques temps, échapper en premier lieu à ses poursuivants, mais au bout de deux ans, il finit par comprendre qu'il ne le lâcherai pas de sitôt, ce fut aussi pendant ce laps de temps qu'il pu apprendre que d'autres personnes avaient eu le même problème que lui. En réalité, ils n'étaient au départ qu'une bonne dizaine dans le monde, tout au plus, c'était ce que les humains allaient appeler plus tard : des vampires. Ils avaient tous eu une envie de boire du sang, seul remède pour pouvoir continuer de subsister, du moins, pour les dix « élus ». Suzaku s'était rendu compte qu'il devait boire du sang humain, afin de pouvoir étancher sa soif et surtout ne pas sécher sur place ; l'eau n'étant plus quelque chose qui pouvait le revigorer. Il désirait pourtant ne pas s'accaparer ainsi du sang des humains, mais il n’eut pas le choix et ce fut ainsi qu'il blessa d'innombrables personnes pour continuer d'exister, même si au final, il allait découvrir que plus tard, ce sang ne lui était pas nécessaire pour vivre.

Afin de se racheter, et puisqu'il savait désormais qu'il n'avait jamais appartenu à la race humaine, il décida d'aider le plus possible ses semblables en échappant à la dure réalité de cette traque qui ressemblait fortement à une partie de chasse. Ce fut ainsi que la légende commença : les vampires furent traqués sans relâche partout dans le monde, les obligeant à se cacher dans l'ombre, ne pouvant plus sortir en plein jour ; étant le meilleur moyen pour se faire repérer et tuer. L'on connaissait la tête de beaucoup d'entre eux, surtout ceux qui buvait le sang humain par pur plaisir, traqués eux-aussi au final par leurs semblables. Le jeune homme en avait décidé ainsi, il voulu aussi traquer ces monstres qui tuaient pour leur plaisir ; pour seule justification, il pensait que ceci permettrai de préserver la race vampirique.


♠ Seul le fils connaîtra la vérité ! ♠

Suzaku dû fuir pendant des années et des années, voire même des centaines d'années et ce qui pour lui fut sa plus grande douleur, ce fut le fait de voir les autres vampires mourir avant lui, ainsi que d'autres ayant été transformés par les plus puissants d'entre eux. Il ne comprit pas pourquoi sa longévité était plus grande que beaucoup de ses congénères, même en ayant parcouru le monde, il finit toujours par voir ses semblables disparaître les uns à la suite des autres. Ce fut à un moment précis qu'il décida de s'impliquer énormément pour la survie de sa race, alors qu'il avait perdu tout espoir, même si cela allait sonner comme un coup de tonnerre dans son esprit, c'est ce qui allait lui donner un objectif : le simple fait de connaître ses vrais géniteurs ! Un lourd secret qui allait lui tomber dessus alors qu'il venait de passer plus de neuf-mille ans à voyager en pensant qu'il n'était autre qu'une anomalie.

Il venait d’atterrir en plein cœur de l'actuelle Russie, visant à découvrir un moyen de contrer les effets du temps sur les vampires, réussissant pour cela à s'être fait passer pour un diplomate, un général d'armé, un simple civil. Cependant, tout ceci n'était pas dû au fait qu'il était persuadé d'être un vampire par hasard, mais parce qu'il était en réalité le descendant d'une grande lignée : celle des sang-purs. Ce fut un jour comme un autre, se cachant de la lumière du soleil, car ayant découvert qu'il pouvait attraper des brûlures, ou encore être réduit en un tas de cendres, qu'il se cogna contre quelqu'un qui se tenait juste devant lui.


- Veuillez bien vouloir m'excuser... Répondit-il à l'homme qui était comme une statue de pierre.

- Suzaku... Murmura l'homme qui semblait avoir déjà vécut un long moment.

- Pardon ? Comment me connaissez-vous ?! Vous êtes quelqu'un qui essaye de me traquer ?! Rétorqua-t'il violemment à l'inconnu.

- Tu veux savoir qui tu es vraiment ? Je le sens, tu es celui que j'ai mit au monde il y a bien longtemps !

- Vous vous moquez de moi !...

A cet instant, le jeune vampire s'arrêta en sentant l'odeur que dégageait l'individu, par un curieux hasard, son sang semblait avoir la même odeur que celui de Suzaku, car chaque vampire descendant d'un autre pouvait détenir la même odeur de sang que son géniteur. Surprit par cela, Suzaku s'écarta un peu plus de l'homme qui portait un manteau noir, tandis que celui-ci restait de marbre et semblait sourire en voyant le jeune homme. Il tendit alors sa main vers Yamamoto et celui-ci décida de la prendre, ce fut alors que le vieil homme entreprit une direction inconnue pour l'autre homme. Au bout de quelques pas et une bonne centaine de mètres, ils s'arrêtèrent devant une somptueuse demeure, le vieux n'attendit pas pour demander à Suzaku d'entrer et ce qu'il fit. En entrant, ils décidèrent tous deux de s'asseoir au coin d'un feu dans une grande salle faite de pierres taillées.

- Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Je suis réellement ton père et je m'excuse pour ce que je vais te dire dans les secondes qui suivent...

Ce fut le jour où tout bascula pour Suzaku, il comprit alors qu'il n'était en fait que le fruit de deux puissants et redoutables vampires ayant vécus reclus dans un endroit du globe, tous deux de sang-purs, ils décidèrent d'utiliser leurs propres pouvoirs afin de cacher leur futur enfant dans le ventre d'une mère humaine. Le père pensait ainsi protéger son enfant en faisant cela, sans savoir pour autant que cela poserai préjudice à celui-ci. Le vieil homme était en réalité un sang-pur ayant pour but de créer une société de vampire solide, sa femme étant de sang-pur également ; des personnes bien plus intelligente que les autres à l'époque, capables mêmes de voir l'avenir, mais sans jamais le divulguer. Le jeune vampire comprit alors qu'il avait été lui aussi un vampire de haut rang, n'ayant alors pas ses capacités par un simple hasard et un phénomène inexpliqué. Suzaku n'était alors pas à moitié humain et à moitié vampire, mais un vrai vampire à cent pour cent, ce qui le perturba quelques heures avant de comprendre qu'il en avait toujours été ainsi.

♠ Votre but sera le mien, père ! ♠

Au bout de quelques années et après avoir connu les autres vampires de sa trempe, Suzaku dû une nouvelle fois enterrer un père, mais cette fois ; son véritable père. A sa mort, il décida de faire du but de son véritable géniteur, le sien. Il entreprit alors la lourde tâche d'établir une hiérarchie vampirique, afin de contrôler ses semblables en les contenants par la peur si il le fallait. Pendant trente ans, il se réunit avec beaucoup de ses confrères et ils établirent par la suite la monarchie vampirique, avec à leur tête le plus fort de tous les vampires. Il pensait cependant avoir fait une erreur en ayant demandé que cette monarchie soit mise en place, car le roi tira bien trop de sa position pour étouffer les siens, ce qui ne plaisait pas du tout à Suzaku.

Au fur et à mesure que le temps passa, le roi, avec l'aide de ses meilleurs conseillers, en particulier les nobles et les sang-purs, décida d'établir le Sénat quelques centaines d'années plus tard, donnant plus de libertés à chacun et ne donnant plus de pouvoirs excessifs au monarque. Malgré cela, la hiérarchie ne changea pas énormément et ce fut ainsi que les sang-purs, étaient toujours à la tête de leur race, aidés par les aristocrates vampires, vampires normaux, nés au minimum d'un parent vampire. Par la suite, un événement inattendu arriva dans le monde, qui allait surprendre une fois de plus le seigneur-vampire. Pour voir cela de plus près et par peur que tout ceci ne dégénère, il se chargea lui-même d'une mission qu'il avait déjà commencé il y a longtemps de cela.

Suzaku fut l'un des seuls à avoir toujours été « à son compte » et avoir reçut le titre de seigneur-vampire par le roi, ce fut aussi comme cela qu'il fut reconnu par la société des vampires et amené plusieurs fois à prendre une place importante. Ce fut donc grâce à tous ses anciens exploits, ses faits et gestes, ainsi que son statut, qu'il put partir dans une petite ville où siégeait une académie toute particulière qui réunissait des vampires et des humains sans que cela ne s'ébruite. Par chance qu'il soit à la tête du Sénat, lui permettant d'avoir n'importe quelle information. C'est ainsi, que depuis quelques temps déjà, notre cher protagoniste reste en tant qu'observateur devant cette académie qui regorge de mystères, mais pour combien de temps encore restera-t'il ainsi ?

In the Life


♦ Pseudo : Es-ce Utile ? Réellement ? Appelez-moi Yob si vous êtes à court d'idées.
♦ Age : Hum, bonne question... Ce n'est pas beau de demander Wink
♦ Comment as tu découvert le forum : Par une amie.
♦ Code du règlement : Oki Doki by Gaby (Je n'attends que cela xD) (Baka mammouth !)
♦ Que penses-tu du forum : Là, maintenant ? Pas mal. A améliorer niveau codage de fiche je pense Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Akeran

avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 26/04/2013

MessageSujet: Re: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   Lun 30 Sep - 22:16

Coucou Suzaku ! - le mammouth que j'aime bien -

Tout d'abord : Welcome !
Ensuite, ça, c'est de la présentation comme j'aime !
Tout est bien écris, tourné et sans problème de logique. Ça se suit et au fur et à mesure qu'on te lit, on a envie de savoir la suite. Je ne crois pas avoir vu de fautes et vu la taille de ton histoire, t'es fort en orthographe on dirait, ou je suis aveugle car il est tard... ^^

Tout ça pour dire que, pour moi, je ne vois aucun problème. Même pour tes pouvoirs, tu as détaillés ce que tu avais en tant que vieux sang-pur que tu es.
Quand au poste de chef du Sénat : je suis pour. Car ton personnage a vraiment un caractère super !

Tout ce blabla inutile pour dire que pour moi : c'est plus que OK.

Et en plus ! Tu es notre premier sang-pur à ne pas être dans les Arkangel, ni dans la Night Class. Va falloir que tu me réserves un rp ! *-*

Tu n'as plus qu'à attendre l'avis de Minachou, qui n'est pas là cette semaine. Donc du coup, je vais demander à Elychou ne me dire ce qu'elle en pense, pour te valider rapidement.

~~~~~~~~~~~~

    Pris dans l'éternel des tourments.

    A reçu 1 rose par Elemina rose 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elysha Akeran

avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 23/05/2013
Age : 23
Localisation : Cross Academy

MessageSujet: Re: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   Lun 30 Sep - 22:32

Welcome =D

J'ai lu cette fiche magnifique, l'histoire bien racontée et comme l'a dit Gaby, c'est bien tourné et logique.

Enfin bref, pour moi c'est perfect ♥

Au plaisir de rp avec toi <3

~~~~~~~~~~~~

The world is a stage, we're only the actors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akira Amane

avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 31/08/2013
Age : 24
Localisation : Là où il y a des cookies !

MessageSujet: Re: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   Mar 1 Oct - 18:44

Bienvenue :3
Quand j'ai vu "Suzaku", j'ai tout de suite pensé à Code Geass, il ne m'en faut pas plus pour t'aimer ♥
Ça et la super présentation Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MDJ
Admin
avatar

Messages : 304
Date d'inscription : 18/04/2013
Localisation : En train de te surveiller

MessageSujet: Re: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   Lun 7 Oct - 19:29

bienvenue à toi, super fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampireknight-renait.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suzaku Yamamoto (Ou comment avoir une prez' de deux mètres de long ?) [Finishing !]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Guide] La pêche à la chaîne ! Comment avoir des shiny le plus rapidement possible
» [ROSA] Comment avoir ... Lugia et Ho-Oh ?
» [ROSA] Comment avoir... Créhelf, Créfollet et Créfadet ?
» [ROSA] Comment avoir... Reshiram et Zekrom ?
» Siobhan, ou comment avoir la peau dure. ▬ Underco'.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Carte d'Etat Civil :: Présentation-
Sauter vers: